Actualités

La communication de crise face au Top 10 des fausses rumeurs produits

rumeurs crise

Top 10 des fausses rumeurs sur des produits connus, comment les entreprises réagissent-elles ?

La folie des fake news touche un grand nombre de produits de consommation courante. Comment les entreprises réagissent-elles face aux attaques ciblées ? Voici le top 10 des fausses rumeurs concernant des produits que l’on connait tous.

1 – Les tubes de dentifrice seraient plus ou moins toxiques selon un détail de l’emballage

Il existe une légende urbaine tenace au sujet des dentifrices en tube que l’on retrouve dans les supermarchés. Il y aurait en bas de leur conditionnement un petit carré noir (le plus toxique), rouge, bleu ou vert (le moins toxique) en rapport avec leurs ingrédients. Et bien non, ce marquage au coloris aléatoire est simplement un indicateur de découpe pour les machines qui fabriquent ces tubes.

rumeur dentifrice carré

Quand les fausses rumeurs touchent à la santé en général, les associations de consommateurs sont généralement les premières réagir. C’est ainsi que 60 millions de consommateurs et l’Association Santé Environnement France ont rapidement démenti cette information. Mais on a pu observer que plusieurs fabricants ont quand même préféré changer la couleur de ce marquage.

2 – Les burgers McDonald’s contiendraient de l’anti-vomitif

Les restaurants McDonald’s sont régulièrement victimes de fake news. La plus répandue tient en ce que le pain des burgers serait supplémenté en anti-vomitif. La preuve résiderait dans la petite trace blanche présente sous chaque pain à burger.

pastille anti vomitif mcdo

Une explication peut être simple, convaincante et même alléchante. McDonald’s Canada a mis fin à la controverse en publiant en premier l’explication de cette « délicieuse imperfection ».

mcdo burger pastille anti vomi

En décrivant toutes les étapes de la cuisson de ses pains au four, cela ne pouvait qu’ouvrir l’appétit aux lecteurs ! Une malicieuse réponse qui n’a toutefois pas suffi. En 2019, c’est Mac Donald’s France qui a ouvert les portes de ses usines à la télévision pour répondre à un besoin persistant de transparence et de réassurance.

3 – Il y aurait des vers dans les boîtes de chocolats Ferrero Rocher

L’entreprise a dû se justifier face à cette fausse rumeur deux fois (en 2015 et en 2017). Deux vidéos vous faisaient assister au déballage des délicieux chocolats Ferrero Rocher.

Seulement voilà, on pouvait y constater la présence de petits vers rouges.

Ferrero Rocher vers

Comme dans la fausse rumeur précédente, l’entreprise a misé sur une explication transparente. Non, ce ne sont pas de faux montages vidéo. Ce phénomène peut se produire si les conditions de stockage du produit ne sont pas bonnes. La marque donne des consignes très précises à ses revendeurs, mais ne peut pas contrôler ce qui se passe en dehors de ses murs… ni chez les particuliers.

Ferrero Rocher vers

« Nous vous remercions d’avoir attiré notre attention car nous ne voulons certainement pas que nos fans aient ce genre de problème avec nos produits. La vidéo que vous avez partagée reflète un problème qui peut parfois se produire avec les produits alimentaires, appelé infestation. L’infestation est un problème qui peut se produire pendant le stockage et parfois la distribution de produits alimentaires lorsque les produits ne sont pas entreposés dans des conditions idéales. Ferrero a mis en place des programmes complets de lutte antiparasitaire dans chacune de ses installations de fabrication dans le monde. De plus, à plusieurs stades du processus de fabrication, les insectes ne seraient pas en mesure de survivre compte tenu des températures élevées et des machines utilisées. Bien que nous imprimions des instructions de stockage appropriées sur tous nos cartons externes et chaque emballage grand public, nous n’avons aucun contrôle sur les conditions de stockage et les politiques de rotation des stocks de nos distributeurs et détaillants. L’infestation peut se produire si le produit est entreposé avec ou près de produits alimentaires déjà infestés ou de produits pour animaux de compagnie. Les parasites, comme ceux de la vidéo, pénètrent presque n’importe quel type d’emballage de confiserie sur le marché aujourd’hui, à l’exception du verre ou du métal. »

4 – Les pots de Nutella auraient prévu de rétrécir pour être vendus au même prix

L’entreprise Ferrero compte aussi parmi ses produits phares la fameuse pâte à tartiner Nutella. Une fausse rumeur circulait à propos des pots, voués à rétrécir en 2021, pour des prix qui resteraient les mêmes. L’entreprise a découvert la rumeur en étant contactée par les journalistes du Parisien.

Comme d’habitude, un petit communiqué de presse officiel est de rigueur pour démentir la fake news. Pour rassurer les clients, Ferrero a choisi une réponse moins sérieuse que la précédente en jouant sur l’humour et l’ironie, avec une tournure du type « NE vous inquiétez pas, vous aurez toujours autant de Nutella pour les crêpes de la Chandeleur ».

Il est vrai que la rumeur d’un risque sanitaire nécessite une explication sérieuse. Mais parfois, la réponse à une rumeur peut faire preuve de légèreté.

5 – Le Coca-Cola aurait autrefois contenu de la cocaïne dans sa recette

La boisson phare de la firme est depuis de longues années une cible privilégiée pour les fausses rumeurs. Parmi elles, la légende urbaine selon laquelle le Coca-Cola aurait été fabriqué à base de cocaïne. Si « Coca » fait bien référence à la feuille de coca (sans cocaïne) et « Cola » à une noix, il n’y a jamais eu aucune trace de drogue dans la boisson gazeuse.

rumeur coca cola

L’entreprise a eu une très bonne idée pour faire face aux fausses rumeurs sur son produit phare. Elle a intégré à la FAQ de son site web une rubrique spéciale rumeurs. Les réponses sont simples et concises. Une invitation au contact très visible permet aux internautes de poser leurs propres questions en cas de doute persistant.

6 – Marlboro aurait prévu de sortir des cigarettes au cannabis

En 2015, un journal satirique espagnol Abril Uno (équivalent du Gorafi en France) publie une boutade au sujet de Marlboro. Rappelons ici que c’est le fabricant de cigarettes Philip Morris International, qui gère les marques Marlboro, Chesterfield ou L&M.

Le géant du tabac aurait prévu de sortir une gamme de cigarettes au cannabis. C’est le buzz ! Relayé par plus d’un million d’internautes sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes prennent la blague au sérieux. Quelques médias traditionnels se font même piéger dans la foulée.

Marlboro aurait prévu de sortir des cigarettes au cannabis

Le PDG de Marlboro va démentir la fake news par un simple communiqué de presse. Les fausses rumeurs peuvent-elles inspirer les entreprises ? C’est possible, car trois ans plus tard, le cigarettier Altria investit près de 2 milliards d’euros chez le producteur de cannabis canadien Cronos !

7 – IKEA aurait commercialisé un couteau nommé « Susmåbit »

Cette photo truquée a massivement fait le tour du web. Un petit malin a eu la bonne idée de faire croire au monde que le géant du meuble IKEA avait dans ses rayons un couteau portant le nom de « Susmåbit ». Pour ceux qui ne le sauraient pas, IKEA donne à chacun de ses produits un nom suédois, pour le folklore.

Susmåbit ikea

Le couteau présenté sur ce photomontage humoristique existe vraiment, mais il s’appelle « Småbit » (« petits morceaux » dans la langue suédoise). L’entreprise n’a pas eu de réaction, car c’est une fausse rumeur drôle qui n’a pas de répercussion négative sur son activité. On imagine bien au contraire qu’il était dans son intérêt de laisser les réseaux s’enflammer ! Après tout, ceux qui veulent vérifier n’ont qu’à aller directement faire leur constat en magasin.

8 – Le fabricant de jouets Mattel aurait prévu de sortir une « Barbie burqa »

Cette fausse information a fait tout un remue-ménage deux fois : en 2009 puis en 2015 (l’année des attentats du Bataclan). Il y a finalement un grand nombre de fausses rumeurs qui refont surface tôt ou tard. La photo d’une poupée portant un voile intégral a piégé plusieurs dizaines de milliers de personnes (et des médias) et a enflammé les débats sur le port du voile.

A l’origine de l’intox, le site d’American News, un site «spécialiste des informations douteuses» selon le Washington Post.

Comment a réagi Mattel face à cette publicité fictive ? L’entreprise a simplement démenti l’information par un communiqué de presse. De toute façon, mieux vaut ne pas prendre part à la polémique !

Il faut noter que la confusion fut souvent entretenue sur internet avec la barbie voilée commercialisée par Mattel. Le groupe américain Mattel a en effet présenté en 2017 une poupée Barbie en l’honneur de l’escrimeuse américaine Ibtihaj Muhammad. En 2016, elle était devenue la première sportive américaine voilée à participer aux jeux Olympiques.

Cette poupée arbore la tenue de l’escrimeuse ainsi qu’un voile, ce qui en fait la première Barbie voilée jamais fabriquée et vendue par Mattel.

barbie voilée

9 – Les parfums Dior ne seraient pas vendus dans les départements trop pauvres

Une internaute à la recherche d’un parfum Dior s’est plainte de ne pas en trouver. Habitante de Saint-Denis, la jeune femme a posté une vidéo sur Instagram en affirmant que Dior avait retiré ses parfums du département. Son explication ? Les habitants de Seine-Saint-Denis étaient considérés par le géant du luxe comme « trop pauvres » et « pas assez chics » pour ses produits.

dior rumeur

LVMH est un groupe très réactif pour répondre aux fake news ! En lien direct avec l’AFP Factuel, l’affaire est vite étouffée. Le petit plus de la réponse du groupe de Luxe : le partage d’une carte qui recense les parfumeries de Saint-Saint-Denis en partenariat Dior. Comme ça, tout le monde sait où chercher !

10 – Apple aurait équipé son nouvel iPhone de deux caméras factices

L’iPhone 11 Pro de la marque Apple présente trois objectifs pour son appareil photo. Plus de performance ? Et bien une internaute a prétendu qu’elles n’étaient là que pour faire joli… En effet, masquer deux capteurs n’empêche pas la prise de photo.

C’est que leur présence permet de proposer un panel d’options qui font de cet iPhone un appareil photo d’exception ! Un détail évident pour les passionnés de l’image, mais pas pour les novices. Apple a tout simplement démenti l’accusation en expliquant la fonction des trois objectifs. Ils sont d’ailleurs à présent très bien détaillés sur la présentation de l’iPhone 13 Pro. Si les choses ne sont pas claires, c’est qu’il suffit de mieux les expliquer !

En résumé, les fausses rumeurs de produits sont souvent dues à un besoin de réassurance des clients. C’est alors l’occasion pour une entreprise de s’exprimer. Mais les pires fake news sont aussi parfois des montages créés pour raviver une polémique. Dans ce cas-là, ce n’est pas la marque qui est directement visée. Mieux vaut rester discret. Il arrive même parfois qu’une fausse rumeur puisse servir l’entreprise. En tout cas, l’enjeu principal est de réussir à tourner la rumeur à son avantage !