FAQ - Communication de crise

Peut-on tout dire en politique ?

sante

Faut-il tout dire en politique ?

La question de la santé des hommes et femmes en vue, et particulièrement des hommes politiques au pouvoir, est particulièrement sensible, car elle oscille entre l’information publique et le devoir de respect de la vie privée. Et, par crainte d’enfreindre le second, on mésestime souvent l’utilité de la première. Par peur, aussi, des vérités qui déplaisent ou qui ne sont pas faciles à dire.

La santé des politiques : un tabou ?

Au bout du compte, l’électeur, lui, souffre d’un déficit d’information puisque le silence, ou une communication maladroite ou habilement tronquée, le laisse à la merci de la moindre rumeur, jamais vérifiable, mais parfois protectrice. Il est donc le jouet de toutes les variantes de l’âme humaine, et des obscures guerres d’influences, au sein des appareils politiques.

La presse locale, qui n’a pas vocation à étaler des faits de vie privée, est, elle aussi, partagée entre la protection de l’individu et l’information à ses lecteurs. Par souci de vérité objective, et non par goût de commérage people, version trou de serrure.

Peut-on tout dire ? Assurément, mais tout est dans la manière ?