Reading:
Communication de crise : Internet exacerbe la guerre de l’info

Communication de crise : Internet exacerbe la guerre de l’info

26 novembre 2018

communication de crise

Fausses informations distillées sur les forums de discussion et les réseaux sociaux. Internet décuple les rumeurs. Les crises se multiplient.

Le cours d’Emulex, société high-tech américaine cotée au Nasdaq, s’est effondré (-60 %) à la suite d’un communiqué décevant il y a quelques années. Sanction classique. Sauf que l’information qui a provoqué ce tumulte était fausse. Le responsable ? Un étudiant de vingt-trois ans, qui souhaitait vendre des titres Emulex à découvert, et qui a publié un faux communiqué. Les dirigeants ont dû réagir dans l’urgence en déployant une communication de crise pour démentir l’information…

Si les rumeurs en Bourse existent, le réseau accélère leur circulation et amplifie leur impact. Et les inspecteurs de l’AMF qui scrutent les forums et les sites financiers, et traquent les fraudeurs, n’y pourront rien. Sur le réseau, la diffusion de fausses informations et rumeurs est simple, rapide et efficace. S’abonner à des newsletters dédiées à son environnement, auditer les sites de concurrents, recourir à des agents intelligents pour pister certaines informations, surveiller sa propre image via un système de mots clés… bref, « veiller » est devenu une nécessité pour les entreprises soucieuses de protéger leur image et leur patrimoine. Une PME high-tech située dans sud de l’Hexagone en a fait l’expérience. « Nous évoluons dans un secteur hyper-concurrentiel et avons mis en place récemment des outils de surveillance en temps réels des sites de nos concurrents », souligne son PDG.

De nombreux logiciels se prêtent à ce type de mission. Il suffit de rentrer l’URL de la page Web qu’on souhaite surveiller et le logiciel nous avertit par alertmail dès qu’une modification intervient.

Communication de Crise : comment maitriser les Bruits et rumeurs.

Lors du naufrage de l’Erika, le groupe Total a été l’objet de nombreuses attaques sur internet et les médias sociaux : propagations de bruits et rumeurs, dénigrement commercial, diffusion de fausses informations, détournement d’images de publicité… Qui n’a pas reçu, dans sa messagerie électronique, l’image d’une marée noire ou d’oiseaux morts avec le slogan: « Vous ne viendrez plus chez nous, même par hasard. » Le groupe pétrolier a attendu plus de 10 jours pour réagir, après ce drame écologique, laissant la voie libre aux hackers et aux militants de Greenpeace…

Si les entreprises sont encore démunies aux attaques virtuelles, les enjeux de la guerre de l’information sont pourtant réels et décuplés par la puissance des NTIC.

“Anticiper et maîtriser le cycle de son information doit faire partie des priorités stratégiques des entreprises soucieuses de veiller sur leur image.” analyse Florian Silnicki, Expert en communication de crise et fondateur de l’agence LaFrenchCom.

Communiquer à travers un site Web, voire certains forums de discussion, ne suffit pas pour contrer une attaque digitale qui peut être meurtrière pour une entreprise cotée… Il faut également préparer sa contre-attaque en anticipant une communication de crise adaptée et une gestion de crise digitale. Les consultants en communication de crise de l’agence LaFrenchCom viennent quotidiennement en aide aux sociétés empêtrées dans une communication de crise.

Related Stories

theranos communication de crise
27 novembre 2017

La communication de crise de Theranos

Arrow-up