Actualités

Com’ de crise chez Danone

Danone a sa part de responsabilité dans ce fiasco

Un plan social trop longtemps annoncé, mal communiqué, mal géré.

La communication de crise exige de choisir son moment, son lieu et son argumentation. Mais la réaction de la gauche, malgré toute l’affection que je lui porte, a été pire. En appeler au boycott est une ineptie, qui plus est suicidaire.

Je me garderai bien pour autant de jeter la première pierre aux communicants de l’un ou l’autre bord. Communication rime mal avec passion. Dès lors que la frénésie médiatrice populaire s’empare d’un sujet, il n’est plus contrôlable. Et la raison s’y perd.