Reading:
Crise : la transparence avec les médias préconisée
51 ans ago

Crise : la transparence avec les médias préconisée


medias

 

Une agence de communication de crise spécialisée comme LaFrenchCom, préconise, face aux crises, la transparence avec les médias. 

Sur la question des relations avec les médias, l’expérience des crises illustre clairement les avantages d’une bonne communication de crise.

Face aux remous suscités par une crise, les dégâts d’image et de réputation sont toujours pires quand l’organisation n’a pas entretenus de bonnes relations avec les médias par le passé.

D’où l’importance, malgré les contraintes sanitaires imposées par le COVID19, des programmes mis en place visant à ouvrir les portes des organisations aux médias mais aussi à travers des visites régulières dédiées au public et aux hommes politiques locaux par exemple. “S’ils vous connaissent et qu’ils ont confiance, ils seront naturellement moins enclins à faire des déclarations à l’emporte-pièce contre votre entreprise lorsqu’une crise éclatera“.

Cette transparence mise en scène par les entreprises permettent de traverser les crises plus sereinement que pour celles qui n’ont pas choisi de s’engager. Evidemment, les entreprises ayant traversé des crises, vous diront qu’elles ont le sentiment que la crise a fait beaucoup de bruit médiatique et numérique et de mal à leur image mais l’entreprise est toujours là.

Un client de l’agence de gestion de crise, nous a ainsi confié qu’il trouvait que les crises étaient ce genre d’incident qui fait ressortir les pires aspects des médias.

«Visiblement, les médias se sont impliqués dans cette affaire du haut de leur vertu, nourrissant et parfois même entretenant les flammes de ce scandale alimentant un badbuzz», critique ainsi le dirigeant de l’entreprise chahutée.

«D’ailleurs, huit mois après cet incident, le moindre geste relié à ce dossier ravive l’ardeur des médias, qui sont sans merci dans leurs attaques à notre égard et les banques sont aujourd’hui très prudentes dans la gestion du risque réputationnel.»

Il a toutefois souligné que les bonnes relations que son entreprise entretient depuis, en règle générale, avec les médias ont permis d’éviter que son entreprise soit secouée par d’autres scandales. Le lien de confiance se tisse doucement avec les journalistes.

Les entreprises de ce groupe ont pourtant encore la réputation d’être difficiles d’accès pour obtenir de l’information. L’agence LaFrenchCom dirigée par Florian Silnicki leur a donc recommandé de faire face à la réalité médiatique et de mieux travailler avec les journalistes notamment en répondant à l’ensemble des sollicitations des médias. Il en est de même sur les réseaux sociaux, il faut accuser réception et traiter les réclamations des clients sous peine de voir leur colère s’exacerber.

«Dans la société actuelle, si vous ignorez les médias, vous vous condamnez à vous isoler de la société. Si vous leur répondez pas de commentaire, vous les humiliez, vous les laissez dans l’ombre … et les vides seront remplis par les informations qu’ils obtiendront ailleurs, qu’il s’agisse de rumeurs ou de pire encore.»

Il a ajouté que la seule façon d’éviter les pièges de l’ignorance, c’est de passer soi-même à l’attaque et de diriger une entreprise dont la direction de la communication est «ouverte et transparente».

Arrow-up