Actualités

Coup de com : l'Artémis vante l'accueil sablais


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

Artemis

Coup de communication publique : l' »Artémis » vante l’accueil sablais

Fortement médiatisé, l’échouage du cargo aux Sables-d’Olonne a donné lieu à une opération de communication de crise touristique « au rapport qualité-prix inégalable ». 

Un fait-divers maritime sans conséquence fâcheuse transformé en formidable opération de com touristique : c’est le pari, pas cher, gagné par le service de com de la Ville des Sables-d’Olonne (Vendée).

Jeté par la tempête le 10 mars au matin sur la grande plage des Sables, le cargo néerlandais  » Artémis  » a tenu en haleine dix jours durant badauds et médias. Sentant « l’impact médiatique » monter dès le premier jour, Yann-Yves Biffe, dircom des Sables-d’Olonne, a vite tourné l’affaire à l’avantage de sa ville.

Echoué le lundi à 7 heures, le cargo a tout de suite mobilisé l’attention des médias nationaux, d’ordinaire peu présents en dehors du Vendée Globe, et des curieux, admet-il. Après l’échec en fin de journée d’une première tentative de tractage, on a su que la situation pouvait durer.

Le mardi, nous nous sommes assurés qu’aucune conséquence négative ne pouvait arriver, avant de lancer une action de com sur un ton humoristique. Sort un premier visuel de l’Artémis, à la signature accrocheuse, et vantant la plage et l’accueil sablais, « Les Sables-d’Olonne, quand vous y aurez goûté, vous ne voudrez plus les quitter ! »

Il est diffusé via Internet auprès de 2 500 personnes et via le site de l’Office du tourisme, puis repris en presse locale et régionale. Comme le cargo était toujours là, poursuit Y.-Y. Biffe, nous en avons fait un héros récurrent, en le personnifiant. Une première carte postale écrite par l' »Artémis » sur le thème des vacances et du jeu a été diffusée selon les mêmes modalités le 18, une seconde, associant les Sables-d’Olonne aux loisirs nautiques, le jour de son départ le 20.

Parallèlement, un jeu en ligne, le Cargo Globe a été créé le 14 mars sur le site de la ville et sur Facebook, permettant de faire voyager virtuellement l’Artémis et de se prendre en photo avec. Quelque 58 photos ont été envoyées du monde entier.

Le 3e volet de l’opération a été décliné le 1er avril. En association avec le réseau maville.com, la ville des Sables a croisé l’aventure du cargo avec son projet de port à sec prévu pour 2010.

On a informé le public sur un mode décalé via un communiqué de presse officiel selon lequel l’échouage était un test grandeur nature avant la concrétisation d’un projet de port à sec, raconte Y.-Y. Biffe. Le lendemain nous avons précisé que ce projet concernait Port Olona.

Développée en interne (seul coût : les 250 € dépensés pour le dépôt du nom Cargo Globe à l’INPI), l’opération a présenté un rapport qualité/ prix inégalable. Outre les visuels cartes, la vidéo mise en ligne sur www.teleSables.tv, Dailymotion et YouTube a été visionnée par 43 000 personnes, le site Internet de la ville (63 000 visites, 688 000 pages vues) et de l’office du tourisme, ont multiplié par trois leur fréquentation

Un bon coup de com avant les vacances d’été et le départ, le 9 novembre, du Vendée Globe.