Reading:
Protéger son e-réputation

Protéger son e-réputation

4 novembre 2018

reputation sur internet

Protéger son eréputation

Des données bancaires piratées, des transactions qui virent à l’arnaque, une réputation souillée par des propos injurieux laissés sur un forum ou par des photos avilissantes postées sur un réseau social Les sources de tracas ne manquent pas sur la Toile. Les assureurs ne s’y sont pas trompés. En France, certains vendent déjà une «couverture» numérique et confient à des agences spécialisées comme LaFrenchCom le soin de nettoyer votre réputation afin de vous permettre de retrouver une virginité numérique.

A côté de SwissLife ou MMA, Axa propose par exemple une «protection intégr@le» au sens large. «Vous pouvez être couvert contre les dangers de la vie courante et, pour 5 euros de plus par mois, soit 22 euros pour une famille, contre ceux de la vie numérique aussi», nous explique-t-on du côté de l’assureur français. L’enseigne propose une formule couplant en quelque sorte une assurance RC ménage à une protection juridique contre les «e-risques». La plupart des cas traités ces derniers mois, depuis que l’offre existe, concerneraient des insultes sur les réseaux sociaux.

Cette protection, qui ne couvre pas les affaires antérieures à la souscription du contrat, garantit un accompagnement juridique, la prise en charge des frais liés à la résolution des litiges et ceux liés au nettoyage des données malveillantes. «Au vu de la hausse du nombre de gens qui nous consultent pour des problèmes liés à Internet, je ne crois pas qu’il s’agisse là de l’assurance complémentaire la plus loufoque qui soit», estime Florian Silnicki, Fondateur de LaFrenchCom, une agence spécialisée dans la communication et la gestion de crises.

Faire retirer les contenus litigieux et rétablir sa réputation sur le Net peut revenir très cher. Plusieurs milliers d’euros en frais d’avocats et de procédure, en cas d’action civile ou pénale.

Nettoyage de réputation sur internet et Noyade de données

Reste la possibilité de recourir à des sociétés spécialisées dans la protection de l’e-réputation comme LaFrenchCom. Elles vous accompagnent dans vos démarches administratives auprès des hébergeurs pour obtenir la suppression d’un contenu, mais agissent également à un autre niveau pour vous refaire une «virginité» numérique.

Leur technique? La «noyade» de données. Ces pros alimentent le Net en nouvelles informations dressant un profil positif de leur client et influencent le référencement de ces informations sur les moteurs de recherche pour que les «bonnes» apparaissent en tête de liste et que les autres soient noyées en fin de classement.

Chez Axa France, on assure que «90% des cas se règlent à l’amiable». Il suffirait, la plupart du temps, d’une lettre pour résoudre un litige ou faire retirer une page Internet sujette à caution. N’empêche, l’assureur a tout de même fixé une limite de 5000 euros au remboursement de ses prestations contre les risques du Net et à 10 000 euros la réparation d’un dommage par ces nettoyeurs du web qui agissent au quotidien pour sauver des réputations.

Related Stories

Arrow-up