Actualités

Les Hommes de l'ombre, fiction française sur la communication politique


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

les-hommes-de-l-ombre

Les politiciens français à la sauce US

Les Hommes de l’ombre, fiction française sur la communication politique, avec Nathalie Baye, va faire l’objet d’une adaptation outre-Atlantique. Endemol sera responsable de sa production.

Un bon signe pour la fiction française: Les hommes de l’ombre, qui a été diffusée sur France 2 au mois de janvier, devrait faire l’objet d’une adaptation à la télévision américaine intitulée Kingmakers.

Tetra Media Studio/Macondo et Endemol Studios viennent en effet de signer un accord pour le projet d’une adaptation made in USA. Selon le magazine The Hollywood Reporter, Endemol fera appel à David Gergen , professeur à Harvard et analyste politique sur CNN, comme consultant.

La fiction française a été réalisée par Frédéric Tellier , sur un scénario de Dan Franck et Régis Lefebvre sur une idée originale de Régis Lefebvre et Gérard Carré. L’intrigue : une élection présidentielle anticipée doit se dérouler après un attentat commis contre le président de la République. Le premier ministre se présente comme son successeur naturel mais une femme, Anne Visage, coachée par un professionnel de la communication, un « homme de l’ombre », va déjouer ses plans. L’affrontement des spindoctors au coeur dur storytelling de chacun des personnages.

De bons acteurs, Nathalie Baye, Bruno Wolkowitch et Grégory Fitoussi, prêtent leurs traits aux héros de cette fiction politique qui a séduit les téléspectateurs français. Elle a rassemblé sur France 2 plus de 5 millions de fans en moyenne par soirée et atteint une part d’audience de 18,2%. Face à ce succès, une deuxième saison, commandée par la chaîne publique, est actuellement à l’écriture. D’autres fictions françaises de qualité, comme Braquo et Mafiosa , diffusées sur Canal +, s’exportent déjà aux États-Unis.