FAQ - Cas pratiques

Gestion de crise : Cadres en immersion dans l’Accor Academy

accor-logo

FORMATIONS – Les universités d’entreprises ont la volonté d’adapter les compétences du personnel aux besoins du marché. Gros plan sur le TEAMLab du groupe hôtelier Accor.

Combinaison orange, ordre de mission personnel, cartes sous-marines, rien n’est laissé au hasard. Les participants aux formations en management du TEAMLab de l’Académie Accor à Evry, en région parisienne, sont plongés dans le bain dès le premier briefing.

Objectif : simuler une expédition sous-marine pour faire émerger les compétences individuelles et collectives de chacun.

Quand un directeur d’équipe prend son premier poste après une formation en management classique, il passe de situations sans risques à de grandes prises de risques. explique le concepteur du projet.

En sortant du contexte de l’entreprise, le TEAMLab développe des situations qui poussent les individus et les groupes à faire appel à leurs compétences propres. Placés dans une situation virtuelle, les participants se comportent comme ils le feraient dans le quotidien. L’accélération du temps et l’aspect ludique du dispositif font qu’en moyenne, la prise de conscience de leurs comportements se marquera plus durablement qu’après un simple stage.

Le groupe est réparti en deux équipes de six personnes occupant à tour de rôle la salle de contrôle et le module de découverte sous-marine, avec pour mission de coordonner les actions de l’équipe opérationnelle avec celles de l’équipe de support.

A partir d’une trame simple (inverser la baisse de production, apparemment inexplicable, dans un élevage de poissons), les deux équipes doivent à la fois assurer la bonne marche de la mission, surveiller le carburant et l’oxygène et faire face à des informations imprévues que le régisseur intègre en temps réel : changement de météo, arrivée de pirates ou rachat d’une zone d’exploration par un groupe financier, autant d’éléments qui nécessitent de la part de l’équipage une réponse collective et coordonnée. Par les informations qu’on injecte, on fait avancer l’histoire en fonction de la dimension managériale qu’on veut faire émerger dans le stage.

La succession des missions permet à chacun de s’adapter aux difficultés croissantes en s’appuyant sur l’analyse des comportements déjà mis en oeuvre.

Le débriefing est la phase la plus importante et la plus longue de chaque mission. Il permet d’analyser les comportements en évaluant leur efficacité en fonction de l’objectif individuel ou collectif. Initialement développé pour le personnel d’Accor, le TEAMLab accueille aujourd’hui pour moitié du personnel issu d’autres grandes entreprises de service. Les participants peuvent venir à titre individuel ou en groupe.

  • Dans le premier cas, des responsables d’équipe cherchent à améliorer leurs compétences en matière de management du changement et de gestion de crise.
  • Dans le second, des équipes peuvent mettre à l’épreuve des enjeux collectifs tels que la conduite de projet, la communication interculturelle ou la naissance d’une organisation.

Le passage de l’individuel au collectif est un des enjeux importants de la formation. Le manager doit être un catalyseur, plutôt qu’un champion solitaire. Dans le TEAMLab, on expérimente comment s’organiser rapidement et se mettre ensemble pour s’adapter à des situations nouvelles.

A l’issue de la formation, il n’est pas garanti que les participants aient acquis la maîtrise de la pisciculture ou du pilotage d’un module sous-marin, mais ils auront appris à se connaître. C’est un outil excellent pour révéler les comportements , confiait l’un d’entre eux. Reste à les analyser avec honnêteté si on veut les voir évoluer.