Actualités

Un nouvel univers de risques et d’incertitudes

risques

Un constat : nouveaux risques et incertitudes

Un nouvel univers de risques et d’incertitudes dans lequel une vulnérabilité mal évaluée et non maîtrisée se traduit toujours par un risque d’image et de réputation écornant la valorisation de l’entreprise.

Les nouvelles exigences de l’opinion publique font que toute manifestation d’un risque doit nécessairement trouver un responsable qui en assume la charge morale et financière. Les journalistes en sont d’ailleurs l’illustration. La première question à laquelle les dirigeants ont à répondre, est souvent « à qui la faute? ».

Pour les acteurs privés, la conséquence est une atteinte à la croissance et à la valeur. Pour les acteurs publics, c’est le capital confiance qui est sanctionné.

Le conseil en communication et la gestion de crise, une alliance stratégique

Une agence spécialisée comme LaFrenchCom c’est l’alliance stratégique de professionnels de l’audit des risques réputationnels, du conseil en gestion de crise et de la communication sensible.

Les experts reconnus de l’agence LaFrenchCom s’unissent au quotidien pour optimiser des expertises qui conjuguent la spécialisation et la réactivité d’une structure légère à la sécurité et l’assurance d’un groupe de communication.

LaFrenchCom c’est :

  • La convergence d’expertises spécifiques au service de la protection de vos intérêts réputationnels
  • Une large palette de services et de savoir-faire pour répondre à tous les types de crise y compris judiciaire
  • Le soutien et les moyens d’un groupe de communication sensible

Une convergence qui se décline en trois métiers

L’audit pour :

  • Identifier les vulnérabilités
  • Évaluer les impacts
  • Cartographier les risques stratégiques

Le conseil pour :

  • Mettre en place des instruments de surveillance des risques
  • Établir des schémas d’alerte, de couverture et de secours
  • Définir des stratégies de sortie de crise

La communication pour :

  • Scénariser les crises potentielles
  • Mettre en place un dispositif de communication sensible, d’influence et de crise
  • Valoriser la responsabilité sociale de l’institution

Les complémentarités d’expertises de nos experts nous permettent de mettre en cohérence, au quotidien, nos trois métiers et de mettre en place des actions d’une grande pertinence stratégique.

Nos savoir-faire : de l’audit à la gestion effective des crises

Audit

Aucun secteur, ni aucune institution n’échappe au risque d’une crise majeure (économique, financière, sociale, politique, médiatique…) qu’elle soit interne, provoquée par une cause externe, un enchaînement de circonstances, ou fondée sur la rumeur, la désinformation ou la malveillance.

Notre intervention consiste à identifier et à classifier les risques, évaluer les probabilités d’occurrence et les impacts potentiels, analyser les dispositifs existants et faire le bilan des actions menées.

Analyse et conseil stratégique

L’absence d’anticipation des risques est devenue socialement inacceptable. Il n’est plus possible, comme par le passé, de jouer sur l’aléa pour dégager la responsabilité de l’entreprise ou de l’institution mise en cause. Un risque autrefois jugé externe sera aujourd’hui attribué à une négligence du management ou de l’autorité de tutelle.

Notre intervention consiste à bâtir des stratégies d’anticipation ou de réponse qui ne soient pas, au plan de la responsabilité sociale, en décalage avec les inquiétudes et les exigences de l’opinion.

Anticipation et élaboration des éléments de langage

Le bien-fondé des arguments n’est pas une assurance contre les mises en cause. La responsabilité sans faute est devenue une réalité médiatique. Tous les dirigeants savent désormais qu’une atteinte à l’image ou a la marque est plus néfaste qu’une condamnation pénale.

Notre intervention consiste à scénariser les crises majeures potentielles, à cerner les structures utiles qu’il conviendra de traiter en cas de survenance de celles-ci, et, pour chacune de ces structures, à élaborer les éléments de langage appropriés.

Conception et mise en place des outils de prévention et d’alerte

Les nouvelles exigences de l’opinion imposent aux dirigeants du public comme du privé de mettre en place des méthodes de gestion des risques. L’obligation de moyens supplante l’obligation de résultats. La norme sociale accepte le risque mais ne pardonne pas la négligence.

Notre intervention consiste à concevoir des outils opérationnels de prévention, de réaction, d’évaluation et d’aide à la décision, qui permettent tout à la fois de prévenir les risques, de légitimer certains choix stratégiques et de bien négocier des situations sensibles.

Gestion des crises

En situation de crise, ce sont les premières minutes et les premières décisions qui sont déterminantes. Pourtant, dans l’urgence, la plupart des dirigeants et des responsables politiques, confrontés à des situations auxquelles ils n’étaient pas préparés, ont spontanément une attitude inadaptée, ne réagissent pas dans les délais appropriés et ne parviennent pas à concilier les actions de très court terme avec la stratégie de moyen terme de sortie de crise.

Notre intervention consiste à traiter simultanément, et si nécessaire de façon différenciée, plusieurs cibles (citoyens, opinion, journalistes, syndicats, chefs d’entreprise…) et à concevoir aussitôt des stratégies de sortie de crise capables de dicter une conduite cohérente en fonction des objectifs retenus.

Trois principes clés face à la crise

Savoir anticiper pour savoir réagir

En situation soudaine de crise, 80% des dirigeants qui n’étaient pas préparés ont spontanément une attitude inadaptée, soit parce qu’ils se réfugient dans la négation des impacts possibles, soit parce qu’ils ne parviennent pas à trouver des solutions satisfaisantes à très court terme.

Bien évaluer la situation pour concevoir la stratégie

Face à l’incertitude, le diagnostic est primordial. C’est lui qui dicte la stratégie. Trop de dirigeants, face au stress et à la pression médiatique, prennent de mauvaises décisions par défaut d’anticipation de la crise, d’évaluation des risques ou d’adaptation.

Donner la priorité aux outils opérationnels de gestion de crise sur les concepts théoriques de modélisation

En situation sensible, la clé de la réussite ne se trouve pas dans l’application de schémas théoriques mais dans l’intelligence des situation particulières, dans la capacité à concevoir des stratégies appropriées et dans l’aptitude à délivrer des solutions opérationnelles permettant aux dirigeants de passer à autre chose en fermant le chapitre de la crise.