Reading:
Purpan : les élèves gèrent une crise

Purpan : les élèves gèrent une crise

by LaFrenchCom
2 janvier 2014

dramatisation

Comment gérer une crise alimentaire lorsqu’on est cadre d’une entreprise agroalimentaire ?

Les élèves de la section « Airfic » (Responsable de développement en agro-industrie) de l’école d’ingénieurs de Purpan ont participé récemment à une simulation de crise alimentaire.

Le scénario ? Trois clients d’un supermarché se sont plaints de maux d’estomac, après avoir mangé une tourte aux champignons. Les étudiants sont « cadres » dans l’entreprise qui produit les tourtes. Ils doivent identifier le problème, rassurer les consommateurs et le distributeur. Et éventuellement, retirer le lot incriminé. L’intervention des médias n’est pas oubliée. Gérer une crise, c’est aussi gérer sa communication de crise.

Après moult recherches, ils sont arrivés à la conclusion que c’était le fournisseur de champignons qui était incriminé. Un employé qui voulait nuire à son entreprise avait introduit des champignons non comestibles dans la chaîne de production…

Pour les étudiants, qui étudient en alternance à l’école et dans des entreprises, parfois petites, l’exercice a tout son intérêt. « Cet exercice m’a permis de découvrir la gestion de crise. Les PME et les TPE ne sont pas toujours sensibilisées à ce type de pratique. C’est pourtant fondamental », explique Christelle.

« L’agroalimentaire est le premier employeur de Midi-Pyrénées, devant l’aéronautique. Il est capital d’apporter aux entreprises la compétence de la gestion de crise, pour qu’elles continuent à prospérer », argumente Jean-François Gabarrou, responsable des formations par apprentissage, de la formation continue et de la VAE à l’école de Purpan.

Le cursus en alternance Airfic, qui existe depuis 24 ans, permet à ses étudiants un accès à 96 % à un emploi après la formation.

Related Stories

Arrow-up