Reading:
Gérez votre e-réputation

Gérez votre e-réputation

3 novembre 2018

ereputation gestion reputation digitale

Aujourd’hui, votre réputation se construit aussi sur Internet avec les multiples informations vous concernant qui s’y trouvent. Découvrez ces informations et apprenez à les contrôler afin de présenter votre meilleur profil.

Que vous soyez actif ou inactif sur Internet, il existe forcément des informations vous concernant sur le Web. Il s’agit de vos contributions et publications mais aussi des résultats d’examen ou de concours, des classements d’épreuve sportive, d’un profil abandonné sur Facebook ou Copains d’avant L’ensemble de ces informations donne une image de vous que l’on appelle votre e-réputation.

Il est important de prendre conscience de l’existence de votre e-réputation et du fait que n’importe qui peut facilement la consulter. Votre e-réputation est l’impression ou l’image que vous avez laissée sur Internet au fil de vos activités numériques. Cette image est importante car tout le monde y a accès et de plus en plus de personnes cherchent à en avoir connaissance. C’est le cas des recruteurs lorsque vous recherchez un emploi mais aussi des propriétaires lorsque vous souhaitez louer un logement ou encore de nouvelles connaissances qui recherchent des informations sur vous avant d’aller plus loin. Il est donc important de connaître sa e-réputation pour ensuite essayer de l’améliorer et la contrôler.

La e-réputation, késako ?

Dans la vie réelle, votre réputation s’étend à votre famille, à votre cercle d’amis, à vos collègues de travail et jusqu’à vos connaissances plus ou moins éloignées. Selon les cas, cela représente quelques dizaines ou centaines de personnes. Votre réputation reflète votre façon d’être, votre manière de vous comporter, vos goûts et vos passions. Il est fort probable que vous cultiviez votre réputation en mettant en avant certains comportements et en essayant d’en dissimuler d’autres. Cette réputation traditionnelle ne s’étend jamais très loin. Elle n’a pas une grande portée. Vos futurs employeurs, vos futurs collègues de travail ou vos prochains voisins ne la connaissent pas. Lorsque vous arrivez quelque part pour la première fois, votre réputation classique est vierge.

Avec Internet, vous avez également une réputation, appelée e-réputation, qui reflète votre façon d’être sur la Toile. Avec la généralisation d’Internet et l’importance des réseaux sociaux, vous avez certainement laissé des traces en publiant des informations, des photos ou des vidéos. En plus, vos amis réels ou virtuels ont eux aussi certainement publié des informations vous concernant. Enfin, certains sites ont peut-être mis à disposition des informations vous concernant sans vous en informer. C’est le cas des résultats des manifestations sportives ou des résultats de certains examens ou concours. Contrairement à la réputation traditionnelle, la e-réputation a une très grande portée. En effet, votre e-réputation est accessible à toute personne qui se donne la peine de la consulter comme un futur employeur, un collègue de travail, une nouvelle connaissance. Consulter une e-réputation est un jeu d’enfant. Il suffit de faire une recherche sur Google avec le prénom et le nom d’une personne. En plus, Internet n’oublie rien. Une recherche sur un patronyme donnera des résultats récents comme des résultats anciens que vous pensiez oubliés à jamais. Heureusement, tout comme pour la réputation classique, il est possible de cultiver sa e-réputation en laissant des traces positives, en accentuant ses points forts et en cachant ses points négatifs.

Faites un état des lieux

GOOGLE

Il est nécessaire de commencer par faire un état des lieux pour bien gérer sa e-réputation. En effet, vous devez maîtriser votre e-réputation, connaître son étendue, savoir si elle est plutôt favorable ou plutôt négative, repérer les sites ou forums sur lesquels vous apparaissez. Pour cela, le plus simple consiste à lancer une recherche Google avec votre prénom suivi de votre nom. N’oubliez pas de mettre des guillemets pour rechercher exactement la chaîne de caractères prénom nom. Sinon, vous obtiendrez des résultats de recherche pour la chaîne de caractères prénom nom mais aussi pour le prénom seul et pour le nom seul. Du coup, les résultats ne seront pas exploitables. Moins l’ensemble prénom et nom est commun, plus les résultats de la recherche Google seront pertinents et vous concernent. Les personnes ayant des noms de famille très répandus obtiendront de très nombreux résultats qui ne les concerneront pas. Il est assez facile d’affiner les résultats de recherche Google pour les personnes ayant un nom répandu en lançant une recherche sur leur adresse électronique plutôt que sur leur prénom et leur nom. Les résultats sont beaucoup plus pertinents puisque les adresses mail sont uniques. N’oubliez pas de lancer plusieurs recherches si vous utilisez plusieurs adresses électroniques. Vous pouvez également lancer une recherche Google avec vos numéros de téléphone, avec le nom de votre entreprise si vous êtes artisan, propriétaire de chambres d’hôtes, patron d’une petite entreprise.

FACEBOOK

Si vous êtes inscrit sur Facebook, il est très important de contrôler la confidentialité de vos informations. En effet, vous savez certainement que vos amis et quelquefois les amis de vos amis peuvent voir vos publications et informations Facebook. En revanche, vous ne savez peut-être pas que n’importe qui peut voir vos publications et informations Facebook publiques. Facebook propose une fonctionnalité intéressante pour contrôler la confidentialité de vos informations. Il s’agit des Raccourcis de confidentialité. Ces raccourcis de confidentialité sont accessibles en cliquant sur le bouton représentant un cadenas situé à droite de la barre de menus supérieure de Facebook. Cliquez sur Afficher plus de paramètres pour voir toutes les options disponibles qui sont :

Qui peut voir mon contenu ? Cette option comprend trois fonctionnalités :

  • Contrôle des personnes qui pourront voir vos futures publications.
  • Visualisation de toutes les publications et de tous les contenus dans lesquels vous êtes identifié. Il est très important d’examiner ces publications afin de vérifier que ce qui est visible correspond bien à l’image que vous souhaitez donner de vous. – Limitation de la visibilité de vos anciennes publications.

Cette option est pratique lorsque vous ne souhaitez plus montrer une ou plusieurs anciennes publications.

Qui peut me contacter ? Cette option comprend deux fonctionnalités :

  • Contrôle des personnes qui peuvent vous envoyer des invitations pour devenir amis Facebook.
  • Filtrage des messages de votre boîte de réception Facebook.

Qui peut me trouver avec une recherche ?

– Contrôle des personnes qui peuvent vous trouver sur Facebook en faisant une recherche avec votre adresse électronique. C’est un bon moyen de limiter votre visibilité sur Facebook aux personnes de votre choix.

– Contrôle des personnes pouvant vous trouver en faisant une recherche avec votre numéro de téléphone.

N’oubliez pas cette option si vous avez limité votre visibilité Facebook à l’aide de la fonctionnalité précédente.

– Contrôle de la visibilité de votre journal Facebook par les moteurs de recherche. Vous pouvez laisser les moteurs de recherche indexer votre journal Facebook si vous avez réglé correctement vos options de confidentialité.

Facebook mais il permet néanmoins de contrôler votre visibilité sur Twitter. Pour accéder aux options de confidentialité de Twitter, cliquez sur l’icône représentant un engrenage en haut à droite de l’écran. Cliquez ensuite sur Paramètres puis sur Sécurité et confidentialité.

Voici les options de confidentialité paramétrables sur Twitter :

TWITTER

Les utilisateurs du réseau social Twitter ont la possibilité de contrôler certaines options de confidentialité. Ce contrôle est moins poussé que celui mis en place par

Identification de photo pour autoriser soit tout le monde, soit uniquement les personnes auxquelles vous êtes abonné sur Twitter, soit personne à vous identifier sur des photos. Il s’agit d’un paramètre sensible, réfléchissez bien avant d’en choisir la valeur. Si vous autorisez tout le monde à vous identifier sur des photos, votre identifiant Twitter pourra être associé à n’importe quelle photo ce qui n’est pas toujours souhaitable.

Confidentialité pour protéger vos tweets. Par défaut les tweets, les publications sur Twitter, sont publics et tout le monde peut les lire. Les tweets protégés sont privés et seules les personnes que vous approuvez peuvent les voir.

Localisation pour localiser vos tweets. Twitter connaît la localisation de vos tweets et peut ajouter des informations de localisation à vos publications. Lorsque cette option est activée, les personnes ayant accès à vos tweets connaîtront votre localisation au moment où vous avez publié le message.

Accessibilité pour autoriser les autres personnes à vous trouver à l’aide de votre adresse mail.

Contenu sponsorisé pour que Twitter affiche des annonces publicitaires personnalisées en fonction de vos centres d’intérêt.

Analysez les données

Une fois que vous avez établi un état des lieux de votre e-réputation, prenez quelques minutes pour analyser les résultats. Pour cela, passez en revue les deux ou trois premières pages de résultats de la recherche Google sur votre nom. En règle générale, les personnes qui lancent des recherches Google consultent les deux premières pages de résultats et ignorent totalement les suivantes. Vous pouvez donc vous en tenir aux trois premières pages. Regardez également vos publications publiques Facebook et Twitter. Dans le cas de Facebook et Twitter, n’hésitez pas à remonter assez loin car les personnes qui cherchent à mieux vous connaître le feront certainement. Pour analyser votre e-réputation, mettez-vous à la place des personnes qui sont susceptibles de faire des recherches sur votre e-réputation. Par exemple, si vous êtes en recherche d’emploi, placez-vous dans la peau d’un recruteur qui va rechercher des compétences particulières. Si vous recherchez une location placez-vous dans la peau d’un propriétaire qui voudra être rassuré sur votre sérieux et sur vos capacités financières.

Votre analyse doit vous permettre d’avoir une vue d’ensemble.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce que ma e-réputation est favorable ou défavorable ?
  • Est-ce que mes points forts ressortent bien ?
  • Est-ce qu’il y a des points négatifs ?

Allez voir chaque résultat listé dans la recherche Google.

Pour vos propres contributions dans les forums ou sur un blog par exemple, soyez attentif à l’orthographe et à la manière d’écrire.

Pour les photos et vidéos, vérifiez qu’elles sont en accord avec l’image que vous souhaitez donner.

Améliorez votre image sur le Net

Vous connaissez désormais votre e-réputation et vous savez comment vous perçoivent un recruteur potentiel, votre futur propriétaire et vos nouvelles connaissances. Si vous jugez votre e-réputation satisfaisante. Très bien ! ne changez rien. Si ce n’est pas le cas, ne désespérez pas, vous pouvez certainement améliorer votre e-réputation.

Il y a deux grandes actions à entreprendre pour améliorer votre e-réputation :

  • créer de nouveaux contenus positifs,
  • supprimer les contenus négatifs.

CONTENUS POSITIFS

Créer de nouveaux contenus positifs est un très bon moyen d’améliorer sa e-réputation. En plus c’est facile. Sélectionnez le thème que vous souhaitez mettre en avant dans votre e-réputation. Cela peut être une compétence spéciale qui vous aidera à trouver un emploi ou un centre d’intérêt valorisant. Recherchez les forums et les sites les plus influents relatifs au thème que vous avez sélectionné. Participez à ces forums, laissez des commentaires sur les sites et proposez des contributions. Créez un blog, un Tumblr et/ou un Scoop.it que vous alimenterez régulièrement en publiant informations et photos. Publiez également des informations et des photos sur Facebook et sur Twitter. Cette technique de publication de contenus positifs est efficace à condition de publier régulièrement pendant plusieurs mois beaucoup de contenus originaux.

CONTENUS NÉGATIFS

Les contenus négatifs sont nuisibles à votre e-réputation. Il faut donc les supprimer. Lorsque cela n’est pas possible, il faut les noyer sous de nombreux contenus positifs de manière à ce que les contenus négatifs deviennent de moins en moins visibles. Bien entendu, veillez à ne pas produire de nouveaux contenus négatifs ; faites attention à ce que vous publiez et paramétrez correctement les options de confidentialité des réseaux sociaux que vous utilisez.

Les contenus fortement négatifs qui relèvent de la diffamation, du racisme, de l’homophobie, de l’appel à la haine peuvent le plus souvent être supprimés sur simple demande adressée au responsable de la publication du site où apparaît le commentaire. Les coordonnées de ce responsable sont normalement indiquées sur tous les sites ; vous trouverez souvent un lien intitulé A propos ou Mentions légales ou encore Qui sommes-nous ? en bas de page d’accueil.

Restez en éveil

Être vigilant sur sa e-réputation est un travail de tous les jours. Il est nécessaire d’être informé le plus rapidement possible de l’apparition sur Internet de nouveaux événements vous concernant. L’outil Google Alertes est idéal pour cela (www.google.fr/alerts). Google Alertes est un outil gratuit qui surveille en permanence Internet et vous alerte dès qu’apparaît un ou plusieurs mots que vous avez définis. Créez une alerte sur votre prénom nom, une autre sur vos numéros de téléphone, une autre sur le pseudonyme que vous utilisez le plus souvent. Google Alertes vous enverra un message dès que les mots clés que vous avez défini apparaîtront sur le Web.

  • N’hésitez pas à demander la suppression de contenu abusif sur Facebook. C’est très facile. Il suffit de cliquer sur la petite flèche situé en haut à droite de l’écran d’accueil Facebook puis de cliquer sur Signaler un problème. Sélectionnez ensuite le lien Contenu abusif.
  • Pour analyser votre e-réputation, vérifiez sur Facebook vos informations publiques visibles
    par tout le monde. Pour cela, cliquez sur l’icône représentant un cadenas, puis sur Qui peut voir mon contenu ? et enfin sur Afficher en tant que.
  • Il est important de paramétrer correctement la partie confidentialité de Twitter afin de contrôler les traces que vous laissez en utilisant ce réseau social ou que d’autres personnes laissent pour vous en associant votre identifiant Twitter à des photos par exemple.
  • Vous laissez des traces sur Internet sans le savoir. C’est le cas par exemple lorsque vous participez à une manifestation sportive. La page des résultats du site Web de l’événement fournit généralement toutes sortes d’informations comme le fait que la personne est sportive, son niveau, son âge, son club ou sa ville de résidence. Avec le numéro de dossard, vous avez toutes les chances de trouver une ou plusieurs photos.
  • Une recherche Google sur le prénom nom d’une personne donne de très nombreux résultats ; plus de 6000 sur cet exemple. Les résultats sont le plus souvent pertinents et vous pouvez en apprendre beaucoup en examinant tous les résultats obtenus.
  • Les paramètres et outils de confidentialité de Facebook servent à contrôler précisément la visibilité de vos publications et informations Facebook. N’hésitez pas à vérifier ces paramètres et à les régler à votre convenance.
  • Les forums sont parfaits pour créer régulièrement des contenus positifs relatifs à vos centres d’intérêt ou au thème que vous souhaitez mettre en avant dans votre e-réputation. Il en existe des centaines sur tous les thèmes possibles et imaginables. Soyez réguliers, constructifs et publiez des contenus que vous créez vous-même. Surtout ne copiez pas d’autres contenus !
  • Google Alertes vous envoie un message dès que de nouveaux résultats de recherche apparaissent sur Internet. C’est en quelque sorte une recherche permanente. Vous êtes de cette manière informé très rapidement dès que votre nom est mentionné sur Internet ce qui autorise une réaction rapide.

Related Stories

chipotle-crise-communication
15 novembre 2016

La communication de crise de Chipotle

Arrow-up