FAQ - Cas pratiques

Scandale Kate Moss : Carrière en péril

kate moss drogue

La marque Rimmel réexamine sa collaboration avec le top model KATE MOSS

Après que H&M et Burberry ont tourné le dos à Kate Moss, c’est au tour des responsables de la marque de maquillage Rimmel de revoir leurs liens avec elle, « choqués et effarés des récentes allégations parues dans la presse concernant son comportement ».

Décidément, la photo parue mardi en une du journal britannique Daily Mirror fait des ravages. On y voyait le top model en train de prétendument consommer de la cocaïne.

Le label français Chanel a affirmé de son côté qu’il n’envisageait pas d’autre collaboration avec la jeune femme après fin octobre, date à laquelle expire leur association professionnelle. Pour l’instant, Christian Dior, avec qui Kate Moss est également sous contrat, se refuse à tout commentaire. Scotland Yard a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête sur la star de la mode.

Le magazine féminin de mode Vogue France a par contre décidé de la maintenir comme rédactrice en chef exceptionnelle de son numéro double de décembre-janvier.

Compromise par son goût supposé pour la cocaïne, Kate Moss a présenté ses excuses dans un communiqué de presse de crise.

« J’assume la pleine responsabilité de mes actions », écrit-elle, sans citer explicitement une éventuelle consommation de drogue.

« J’admets aussi devoir m’occuper de différents problèmes personnels, et j’ai entamé une démarche difficile mais nécessaire pour les résoudre », poursuit-elle.

« Je veux m’excuser auprès de tous ceux que j’ai laissé tomber à cause de mon comportement, qui a eu un impact négatif sur ma famille, mes amis, mes collaborateurs, mes partenaires professionnels et d’autres. J’essaie d’être positive. Et le soutien et l’amour que j ‘ ai reçus sont inestimables », conclut-elle.