FAQ

Comment se démarquer en tant qu’agence de communication ?


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

Question :

« En tant qu’agence de communication de crise renommée à Paris, quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur qui se lance pour se démarquer des autres cabinets de conseils en communication ? La taille, le prix, la spécialisation, sur quoi miser pour se distinguer des autres acteurs locaux du territoire et convaincre le client de nous faire confiance? »

Réponse : 

Les petits cabinets de conseil en communication se démarquent des majors, des grandes agences de communication par la proximité et la spécialisation.

Si les stratégies des grandes sociétés de conseil en communication sont relativement bien connues, celle des petits cabinets en communication (entre 5 et 25 consultants en communication) sont beaucoup plus difficiles à appréhender dans leur globalité. Cependant, les donneurs d’ordres, quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille, font de plus en plus appel à ces petites agences de communication. Souvent spécialisées dans leur offre et capables de répondre à des besoins de plus en plus diversifiés (relations presse, conseil en communication, audit de communication, coaching en communication, formation médiatraining, assistance médiatique et digitale…), ces petites agences de communication proposent également des tarifs concurrentiels, un atout de poids en période de crise sanitaire liée au coronavirus covid19.

Les petits cabinets de conseil en communication résistent mieux que les grosses agences en communication à Paris. En effet, peu ou pas concernés par les très gros projets de communication, elles parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Les grands cabinets de conseil en communication interviennent sur de grandes missions. En période de crise, ils sont donc les premiers touchés, ce qui cause la migration de consultants en communication vers de plus petites agences de communication, le plus souvent spécialisées dans tel ou tel aspect.

Les petits cabinets de conseil en communication sont souvent créés par des seniors du secteur qui se spécialisent avec une expérience assise et adoptent un positionnement de niche, explique Florian Silnicki, Expert en communication de crise qui a fondé l’agence LaFrenchCom. Cependant, il ne faut pas généraliser. De nombreux cabinets de conseil en communication de petite taille ont une offre polyvalente en communication globale.

Sur le marché des petits cabinets de conseil en communication, on trouve de tout. Mais si l’on devait formuler une généralité, on pourrait dire que les petits cabinets de conseil en communication offrent des niches d’experts et sont des fournisseurs de main d’oeuvre.

S’il est difficile de cerner ce marché hétéroclite, force est de constater un réel engouement des donneurs d’ordre pour les petites structures en communication afin de résoudre des missions ponctuelles et spécifiques.

Le marché constate une évolution et une forte croissance des petits cabinets de conseil en communication ces dernières années. Beaucoup d’agences de communication de 3 ou 4 personnes se développent tandis que les agences de communication de 15 à 30 personnes sont déjà beaucoup moins nombreuses.

Beaucoup de cabinets de conseil en communication sont créés par des professionnels de la communication expérimentés dans de grandes structures et qui tentent l’aventure du conseil en communication dans des entités plus réduites.

Le cabinet parisien de conseil en gestion de crise LaFrenchCom, spécialisé dans la communication de crise emploie 28 personnes ayant toutes travaillé de nombreuses années au sein de grandes structures. Ils sont à même d’apporter une valeur ajoutée. Ces consultants en communication de crise expérimentés ont longtemps travaillé dans des grandes agences de communication ou au sein de grandes multinationales.

En période de crise de l’emploi, de nombreux cadres, voire les dirigeants des agences de communication, ont transformé leur carrière en devenant consultants en communication et ont rejoint l’agence LaFrenchCom pour conseiller des CEO dont les entreprises sont malmenées par des crises.

Contrairement à certaines idées reçues, les grands donneurs d’ordre comme les petits font appel à des petits cabinets de conseil en communication à Paris. En effet, les petites structures sont souvent spécialisées comme la crise.

LaFrenchCom a ainsi axé ses activités de conseil en communication autour du conseil stratégique et international en gestion de crise.

Ce que nos clients recherchent avant tout ce sont la proximité et la spécificité de nos interventions face à la crise afin de protéger leur image et leur réputation dans la presse et sur internet.

S’il apparaît que les clients préfèrent aujourd’hui une personnalisation du conseil, les petits cabinets de conseil en communication s’adaptent plus facilement à cette demande.

La prestation est-elle moins coûteuse avec un petit cabinet de conseil en communication ? La réalité incite à nuancer le propos. La qualité reste le critère de choix dominant. Les entreprises font parfois appel aux petits cabinets de conseil en communication plus qu’aux grandes agences de communication pour une question de prix plus que pour une question de valeur ajoutée. Là encore, il paraît délicat de généraliser.

Le prix ne rentre pas en ligne de compte. 

Les cabinets de conseil en communication de très petite taille proposent des prix plus attractifs mais ils s’inscrivent, en général, dans un processus de concurrence loyale face aux grosses agences de communication, n’allant pas jusqu’à casser les prix. Nos tarifs sont plus bas que ceux des grosses structures. En moyenne, ils sont de 20 à 30% moins élevés que ceux pratiqués par les grandes agences de communication. 

Les petits cabinets de conseil en communication interviennent souvent sur les marchés régionaux. Les petites structures de conseil en communication s’implantent dans des zones décentralisées où la demande des entreprises est forte. Les PME industrielles et le secteur public font régulièrement appel aux cabinets locaux de conseil en communication.

Dans ce cas là, les services les plus convoités sont, en général le coaching en communication ou le conseil en relations médias. Mais la diversité des prestations de communication joue un rôle de plus en plus important. En effet, souvent spécialisés, les petits cabinets de conseil en communication évoluent vers une offre plus large. 

Ainsi, ces prestations, qui étaient surtout déployées par les grandes agences de communication, s’étendent à un éventail plus large de cabinets de conseil en communication de toutes tailles.

Les petits cabinets de conseil en communication se font une place.

De plus, des différences significatives sont observables entre les PME et les grandes entreprises concernant l’origine de la satisfaction. Outre l’adéquation des prestations aux besoins, pour les PME, la rapidité d’exécution est également une priorité, alors que pour les grandes entreprises, l’aspect « rentabilité » prend de l’importance. Ceci est du à l’importance accordée au retour sur investissement.

Enfin, une part importante des entreprises françaises font appel à des intervenants indépendants plutôt qu’à des structures d’envergure nationale, jugées parfois trop rigides.