Reading:
Etre présent sur Internet nécessite des spécialistes

Etre présent sur Internet nécessite des spécialistes

by LaFrenchCom
24 mai 1998

internet

La nécessité d’avoir des spécialistes pour optimiser sa présence sur le Web

Vive l’interactivité ! Quelles que soient les agences de communication, les discours coïncident, sauf sur le sens du mot interactivité. Là où certaines confondent écran d’ordinateur et télévision, d’autres vous évoquent la communication « produit » et oublient la marque. Un chose est sûre, sans technologie, point de salut.

« Avant tout, il faut s’adresser à des spécialistes de l’Internet. Sinon, au mieux, on se retrouve avec un site magnifique impossible à mettre à jour mais avec récompenses et médiatisation à la clé ».

Mais le problème est aujourd’hui de démêler l’écheveau de sociétés dites « spécialistes Internet »

Un professionnel prérera vous prévenir que ce que vous imaginez est probablement possible mais difficile à mettre en place.

Le marché très porteur de la création de site Web a suscité les vocations de nouveaux venus, des start-up issues du Net avant d’être issues de la publicité ou de la production audiovisuelle.

Les nouvelles entreprises, issues de la génération Internet concurrencent les agences classiques sur la partie conseil sans prétendre pour autant connaître tous les ressorts de la communication globale multisupport.

Aux côtés d’agences spécialisées, les interlocuteurs traditionnels des entreprises ont également intégré depuis deux ans un département multimédia. Mais l’entrée sur le marché Internet est restée discrète : Les agences avaient le sentiment qu’il fallait laisser la technique aux techniciens. Or la technologie, avec le marketing et la création pure, fait partie intégrante des compétences nécessaires à l’élaboration d’une stratégie cohérente sur le Web.

D’ailleurs, progressivement, les grands réseaux ont crée des filiales spécialisées pour que l’entreprise et notamment la direction de la communication ne conservent qu’un unique interlocuteur. L’important c’est l’écran, qu’il soit de télévision, d’ordinateur ou, pourquoi pas, de téléphone. Aujourd’hui, la structure des agences divisées en services corporate, publicité, marketing et service, n’est plus valable. A l’ère de la techno-communication, il faut intégrer l’image, le marketing, le business et l’organisation et donc disposer de l’expertise pour inventer la communication de demain.

Reste que le secteur se cherche encore et se prête à de multiples discours plus ou moins emphatiques. Parmi les termes à la mode, les services à valeur ajoutée sont devenus sur le Web le credo de toutes les agences de communication de crise ou non. Quand ils ne vous assènent pas quelques chapitres sur la communication one to one, autrement dit de communication « de personne à personne », qui a permis aux héritiers du marketing direct et des centres d’appel de se recycler dans le monde d’Internet. Une préciosité des termes toute américaine qui marque encore la jeunesse d’un secteur en plein devenir.

Related Stories

21 juillet 2017

La communication de crise de Starbucks

Arrow-up