Reading:
5 leçons pour la communication de crise tirées d’Ebola

5 leçons pour la communication de crise tirées d’Ebola

by LaFrenchCom
10 février 2016

communication crise epidemie ebola

Ebola : 5 leçons pour améliorer votre communication de crise

Chaque situation est unique, mais avoir une communication efficace est toujours très important dans ce type de contexte, car cela peut déterminer le succès d’une opération de secours et combien de vies pourront être sauvées.

Voici donc cinq leçons tirées de la crise Ebola en matière de RP

  1. Soyez conscient des barrières de communication

Les difficultés de communication ont contribué à la rapidité avec laquelle le virus Ebola s’est répandu en Afrique de l’Ouest déclare Florian Silnicki, expert en communication de crise et Fondateur de l’agence LaFrenchCom.

Dans les premières zones touchées, les informations erronées, la stigmatisation de la part de la société et l’illettrisme ont ralenti les efforts des ONG. La manière dont les gens percevaient les messages différait en fonction de s’ils habitaient dans des grandes villes ou des petits villages.

  1. Donnez à votre public une raison de vous écouter

Les ONG ont toujours eu des difficultés à faire comprendre à leur public pourquoi celui-ci devrait se soucier des problèmes identifiés par elles. Quel que soit votre message, il est crucial de démontrer en quoi il est particulièrement pertinent pour votre auditoire.

Nous nous sommes efforcés d’attirer l’attention des gens en leur montrant à quelle rapidité le virus pouvait se répandre et l’impact qu’il pouvait avoir sur l’économie mondiale.

  1. Tenez-vous-en à l’objectif de votre organisation

Les organisations à but non lucratif ont parfois tendance à s’absorber dans la collecte de fonds et les campagnes mémorables sur les réseaux sociaux, mais ces initiatives peuvent en réalité faire du tort aux gens que vous vous efforcez d’aider ou de nuire à la cause que vous défendez.

Par exemple, une organisation d’aide humanitaire a lancé une campagne à la fin des années 90 qui commençait par ces mots : « Toutes les 60 secondes, en Afrique, cinq enfants meurent de faim. » Cela a renforcé l’idée que les Africains étaient des victimes sans défense, incapables de résoudre leurs propres problèmes et ayant besoin d’être sauvés par l’occident.

Il faut à tout prix éviter d’utiliser le sensationnalisme ou de démoraliser les gens dans le besoin en faisant circuler des photos horribles ou en laissant entendre qu’ils sont sans défense. Quelle que soit votre cause ou votre organisation, ne perdez pas de vue vos principes.

Pour que votre organisation apporte une aide efficace, vous devez apprendre à communiquer avec compassion et conviction.

  1. Faites preuve de discernement dans vos partenariats

Plusieurs idées fausses ont circulé à propos du virus Ebola et la manière dont il se propage. Quand vous apportez votre aide lors d’une crise, vous avez parfois l’impression de passer plus de temps à dissiper les malentendus ou corriger les erreurs qu’à diffuser des informations légitimes.

Nous avons noué un partenariat avec le quotidien The Guardian pour donner des informations exactes à la population sur la santé et la prévention. De nombreuses organisations à but non lucratif nouent des partenariats avec d’autres organisations ou des célébrités.

Tout partenaire doit être fiable et digne de confiance. Si vous travaillez avec une célébrité, vous serez toujours associé à l’image et le style de vie de cette personne.

  1. Utilisez les réseaux sociaux, mais trouvez un équilibre

Les réseaux sociaux ont joué un rôle essentiel dans la diffusion d’informations sur l’épidémie d’Ebola. Ils ont permis au gouvernement, aux représentants des services de santé et aux organisations d’aide humanitaire de communiquer en temps réel avec les citoyens. Les réseaux sociaux ont aussi bouleversé la manière dont les ONG sensibilisent à leur cause.

Cependant, ils ne devraient pas constituer le principal moyen de communication d’une organisation. Utiliser les réseaux sociaux renforce la tendance des gens à rester derrière leur écran plutôt que de contribuer activement.

Essayez de trouver un équilibre entre votre communication sur Internet et via d’autres supports. Pensez au groupe de gens que vous ciblez et aux supports de communication qu’ils utilisent pour s’informer.

En nous rendant à des endroits très reculés, nous avons vu des gens qui n’avaient pas d’eau ni de nourriture, mais qui disposaient d’un téléphone portable et envoyaient des textos. Pour diffuser des informations auprès des personnes vivant dans les zones affectées par Ebola, les ONG doivent utiliser les textos.

L’épidémie d’Ebola a démontré qu’une communication efficace était essentielle pour aider les personnes dans le besoin, coordonner les efforts humanitaires, sensibiliser la population et obtenir soutien et donations. Pour que votre organisation remplisse sa mission avec efficacité, elle doit impérativement apprendre à communiquer avec clarté, compassion et conviction.


Nos conseillers vous accompagnent dans la gestion de votre communication sur Internet


Pour en savoir plus, lisez nos articles et décryptages :

Related Stories

Arrow-up