Actualités

Retour sur une simulation de crise


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

crise saur

La Saur a simulé une crise à la grande Plage hier matin

Des exercices de simulation de crise sont une des actions régulièrement menées par la Saur (service de l’eau et de l’assainissement). Ils consistent à simuler des dysfonctionnements graves et établir un plan d’action jusqu’au retour à la normale des installations.

L’an dernier, la Saur avait réalisé un exercice à Clisson en simulant une rupture en alimentation d’eau potable privant 6 000 clients. La Saur assure le service assainissement sur la Côte de Jade, d’où une simulation lundi matin sur le poste de relèvement le plus important et le plus critique de Préfailles. Il se trouve aux abords de la grande Plage, donc proche des touristes que des opérations de dépannage peuvent gêner, et un débordement des eaux usées entraînerait une pollution du milieu naturel, d’où fermeture de la plage et suspension de pêche à pied…

Le secret avait été bien gardé. L’alimentation électrique du poste a été coupée en début de matinée et l’alerte vite lancée puisque le poste est doté d’un équipement de télétransmission qui prévient via liaison satellitaire.

Une cellule de crise s’est rapidement mise en place, avec un responsable terrain, un responsable intendance et un chargé de communication, 15 personnes étaient mobilisées sur cet exercice et de gros moyens déployés : des camions hydrocureurs pour éviter des débordements du poste, des engins de remorquage pour le transport d’un groupe électrogène de 120 kvA. Les accès étaient sécurisés pour permettre une intervention sereine des équipes Saur. À 11 h 30 le poste de relèvement était réalimenté.

Les travaux de sécurisation réalisés sur le site par le Sivom (syndicat intercommunal à vocation multiple) de la Côte de Jade l’an dernier : réalisation de bâche tampon, renforcement des équipements de télétransmission, investissement pour un groupe électrogène et une prise de raccordement sur le site… ont vu dans cette simulation toute leur utilité. L’opération a été un succès : pas de débordement du poste, une bonne réactivité des équipes.

À l’heure du débriefing, Yann Nogue le responsable d’exploitation de la Saur de Loire-Atlantique s’exprimait : « Beaucoup de satisfaction, nous avons su mobiliser les hommes et les moyens avec réactivité et organisation, nos équipes ont pu sécuriser le site en 3 h, c’est remarquable. Les travaux sur les postes de relèvement ont apporté un plus indéniable pour la sécurité et la protection du milieu naturel […] toutefois nous devons encore davantage améliorer nos procédures de communication ».