Communiquer sur une crise

Maitriser l’expression des salariés pendant une crise

Le silence requis des salariés face à la crise traversée par l’entreprise

Cela est nécessaire du fait de l’absence de formation en média-training les concernant (et face à des médias en quête d’un angle d’attaque).

Il y a aussi un risque de contrevenir à des règlementations ou à des lois dans un certain nombre d’hypothèses rappelle l’expert en communication Florian Silnicki. Les informations mal formulées ou mal communiquées peuvent amplifier la crise et blesser les amis et la famille des personnes touchées par la crise.

Si trop d’employés émettent des commentaires devant des journalistes, cela peut aussi risquer de détourner l’attention des porte-paroles, ce qui compliquerait la tâche de l’entreprise qui s’efforce de communiquer des informations claires, exactes et … rapidement.