Actualités

Lactalis, pire communication de crise de 2018 ?


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

france-bleu

L’année 2018 a été marquée par l’affaire Lactalis avec du lait en poudre pour bébé contaminé à la salmonelle. Cette crise a obligé le patron du groupe laitier mayennais à sortir de son habituel silence. Mais selon un spécialiste, le groupe mayennais a très mal géré sa communication de crise.

Lactalis, un retard à l’allumage préjudiciable dans cette communication de crise sanitaire

L’année 2018 a été marquée par l’affaire Lactalis, cette crise sanitaire qui a concerné du lait en poudre pour bébé produit à l’usine de Craon. Cette affaire a éclaté au mois de décembre 2017 et il y a eu ensuite de nombreux rebondissements et révélations. Cette crise a aussi obligé le patron du groupe laitier mayennais à sortir du bois. Emmanuel Besnier a accordé des interviews, ce qu’il n’avait jamais effectué auparavant. Mais selon un spécialiste de la gestion de crise, Florian Silnicki, la pire communication de crise 2018 est celle du groupe Lactalis.

Lactalis, une gestion de crise désuète.

Selon Florian Silnicki, Expert en communication de crise et Fondateur de l’agence LaFrenchCom « Lactalis est l’exemple parfait pour les étudiants en communication de ce qu’il ne faut pas faire en matière de gestion de crise. Le groupe Lactalis a manqué de réactivité, de transparence et d’empathie à l’égard des victimes potentielles. Or, ce sont les trois clés d’une bonne gestion de crise. Lactalis avait une culture d’entreprise qui l’a conduit à faire tous les mauvais choix et à cocher toutes les mauvaises cases de la gestion de crise et de la communication de crise. La gestion de crise telle qu’elle a été menée au départ de la révélation de l’affaire Lactalis est une gestion de crise désuète qui ne répond plus ni aux codes du marché ni aux attentes de l’opinion publique qui est extrêmement exigeante aujourd’hui.« 

Lire l’article en cliquant ici