Actualités

La communication de crise et la communication sensible, c’est quoi ?

crise

Une crise = une faille ?

L’entreprise privée comme l’institution publique, chaque jour davantage responsables vis à vis du citoyen informé et du consommateur exigeant, ne sont pas à l’abri d’une « faille » dans des environnements et des activités qui bien souvent sont à la frontière de problématiques sociétales.

L’intérêt général comme guide

La communication sensible consiste presque toujours à concilier l’intérêt général et les intérêts particuliers. Autour de tels débats, se créent des phénomènes de recomposition du tissu social et économique.

Le risque zéro n’existe pas dans la vie comme dans les affaires. Une « faille » mal identifiée ou mal gérée peut provoquer une spirale médiatique qui conduit à la mort d’un produit, à la décrédibilisation d’une marque, d’une institution ou d’un dirigeant.

La communication de crise c’est déployer une stratégie médiatique et une stratégie digitale qui permettent de redonner confiance aux publics.

Bien communiquer face à la crise, c’est anticiper, gérer et sortir de crises :

  • financières,
  • sociales,
  • de santé publique,
  • produits,
  • environnementales,
  • politico-judiciaires, …