FAQ - Communication de crise

La communication de crise dans l’entreprise

crise

Autour de son président, les membres du Centre des jeunes dirigeants se sont réunis au golf de la Commanderie, à Crottet, pour leur réunion plénière. Cette réunion, animée par deux intervenants, Alexandre et Frédéric, avait pour thème « La communication de crise dans l’entreprise ».

L’objectif de cette rencontre n’était pas de traiter la gestion de crise mais d’étudier les questions de communication sensible qui peuvent se poser dans le cadre d’une crise de n’importe quelle nature, à laquelle les chefs d’entreprises peuvent un jour être confrontés : du simple problème interne à un accident grave, à une pollution, une explosion (…), tout ce qui peut amener une situation problématique sur laquelle la direction doit réagir dans les délais les plus brefs.

Le consultant en gestion de crise est le premier intervenant, de par ses anciennes fonctions de responsable d’une société ayant des risques Seveso, apporte son expérience de terrain. Il expose les situations concrètes dans lesquelles il s’est trouvé par huit fois en 2008, amené à faire des communications de gestion de crise, comment il s’y est pris pour rassurer les salariés, les élus, l’environnement immédiat de l’entreprise.

Les basiques de communication sont ensuite exposés par Frédéric, responsable d’une agence de gestion de crise et professeur à la faculté, où il forme des étudiants sur la communication de crise, une de ses spécialités.

Frédéric expose une série d’exemples : de l’embryon de crise à celle plus importante où il convient d’être réactif.

A partir de ces exemples, il propose une étude de cas dont le thème est une pollution. A partir de là, des groupes sont créés et chacun est invité à rédiger une partie de la communication de crise. Le but : démontrer que face à une telle situation, il n’est pas aisé d’écrire, d’improviser, d’avoir les bons mots, la bonne attitude lorsqu’on est submergé par le stress et les enjeux qui se profilent.

Les réponses sont, dans un premier temps, analysées puis bornées par l’intervenant. Il donne ensuite les clés de lecture que chacun pourra mettre en oeuvre dans sa propre entreprise et brosse un certain nombre d’attitude que le dirigeant doit avoir dans la prise de parole : compassion, respect, principe de réserve, de précaution, transparence

A l’issue de la réunion, il distribue aux participants un mémento qui, en 15 points, résume sur les actions concrètes de communication autour de la gestion de crise.