Actualités

Campagne de sensibilisation à la protection de la réputation des dirigeants

risque réputationnel campagne

Lancement d’une campagne nationale de sensibilisation de la réputation des dirigeants

L’agence LaFrenchCom, spécialisée dans la gestion des crises, lance une campagne nationale de sensibilisation sur la protection de la réputation des dirigeants, sur le thème « Faisons face aux menaces informationnelles et aux risques réputationnels ».

En France, chaque année, des milliers d’entreprises d’entreprises et leurs dirigeants sont bousculés par une attaque réputationnelle. Ces risques sont trop souvent invisibles pour la plupart des dirigeants jusqu’à ce qu’ils y soient brutalement confrontés au cours de leur vie entrepreneuriale. L’enjeu, aujourd’hui, est de dépasser les préjugés autour de la crise car ils ne disparaissent pas assez vite, pointe les spécialistes de la communication de crise.

Le risque réputationnel que subissent certains dirigeants d’entreprises suite à un scandale médiatique ou à un bad buzz numérique peut durablement ternir l’image de marque de l’entreprise dans la presse ou sur les réseaux sociaux.

Un scandale médiatique peut être la conséquence d’une mauvaise gestion des risques, liés notamment à une défaillance en matière de conformité aux règles sanitaires (arnaques aux labels, viandes avariées, lait infantile frelaté…), ou une mauvaise gestion sur le plan social (travail de mineurs, discrimination raciale, harcèlement…) en passant par les fraudes environnementales.

La pression numérique et la pression médiatique, couplées à l’action de groupes de consommateurs, de militants anticapitalistes ou d’activistes écologistes, les effets dévastateurs du risque d’image se voient démultipliés et peuvent faire disparaitre le lien de confiance entre une entreprise et ses publics.

Les moyens de porter atteinte à la réputation d’une entreprise sont de plus en plus complexes, de plus en plus nombreux et de moins en moins chers. N’importe quel concurrent jaloux ou salarié revanchard peut lancer une campagnes de désinformation relatives aux produits commercialisés par votre entreprise ou aux comportements de votre dirigeant.

Le risque de réputation dans les médias comme sur internet peut rapidement contraindre une entreprise à mettre la clé sous la porte ou à effondrer sa valorisation.

Les experts du cabinet de conseils en communication de crise rappellent que le risque réputationnel est le plus important pour 87% des dirigeants d’entreprises.

Les consultants en communication de crise expliquent ainsi que l’image d’une entreprise représente plus de 35% de sa valeur.

C’est ce qui explique que l’identification des vulnérabilités d’image et la mise en place d’une gouvernance adaptée représentent un enjeu stratégique majeur pour la préservation de l’éthique, de l’intégrité et de la pérennité de l’activité de l’entreprise.