Exemple gestion de crise

Le silence d’Emmanuel Macron dans l’affaire Benalla, une bonne stratégie ?

florian silnicki benalla communication de crise

Décryptage de cette stratégie de communication de crise avec Florian Silnicki, Fondateur de l’agence de communication de crise LaFrenchCom invité dans le JT 19.45 diffusé sur M6.

L’Affaire Benalla continue de faire trembler le plus haut sommet de l’Etat. Le gouvernement a préféré suspendre l’examen de la réforme constitutionnelle jusqu’à nouvel ordre. Les débats étant parasités à l’Assemblée par ce dossier.

Emmanuel Macron a-t-il bien fait de garder le silence dans l’affaire Alexandre Benalla ?

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb est fragilisé. Quant au président Emmanuel Macron, il a choisi le silence.

Emmanuel Macron a choisi de garder le silence sur l’Affaire Alexandre Benalla pour plusieurs raisons. Tout d’abord, en tant que chef de l’État, il affirme souhaiter préserver l’impartialité et la neutralité de son rôle.

Parler publiquement de cette affaire pourrait, selon lui, être interprété comme une intervention politique indue dans les affaires judiciaires.

Deuxièmement, il est important pour lui, comme chef d’État de ne pas s’exprimer sur des affaires de justice en cours, car cela pourrait influencer l’opinion publique et la décision des tribunaux.

Enfin, en gardant le silence, Emmanuel Macron a montré qu’il respecte les principes de la séparation des pouvoirs et de l’État de droit, ce qui renforce la confiance de la population envers les institutions.

Regarder le décryptage de l’Affaire Benalla en vidéo :

L’affaire Benalla, c’est quoi ?

L’affaire Benalla a eu lieu en 2018 et a suscité une grande controverse en France. Alexandre Benalla, un membre du cabinet de la Présidence de la République et parmi les plus proches collaborateurs d’Emmanuel Macron, a été filmé en train d’utiliser des moyens réservés à la Police Nationale lors d’une manifestation publique. Cela a entraîné une enquête judiciaire et une forte réaction de l’opinion publique.

Emmanuel Macron a choisi de ne pas s’exprimer publiquement sur l’affaire pour éviter toute interférence dans le processus judiciaire et pour maintenir la dignité et la crédibilité de son rôle en tant que chef de l’État.

Certains commentateurs ont critiqué le fait qu’Emmanuel Macron n’ait pas immédiatement répondu aux préoccupations de l’opinion publique et ont alors appelé à une clarification sur les actions de Alexandre Benalla de la part du Président de la République.

Quelles ont été les suites de l’affaire Benalla ?

Les suites de l’affaire Benalla ont été significatives. Alexandre Benalla a été inculpé pour des infractions telles que le port illégal d’insignes de policier, l’usage illégal de la force publique et le faux en écriture. Il a été condamné à des peines de prison avec sursis et à une amende.

L’affaire a également entraîné une enquête parlementaire, qui a révélé des dysfonctionnements graves dans les procédures de sécurité présidentielle et a mis en lumière la nécessité de mieux contrôler les activités des collaborateurs du président de la République.

En réponse à cette affaire, le gouvernement français a mis en place de nouvelles règles pour renforcer la transparence et la responsabilité en matière de sécurité présidentielle, et a créé un nouveau poste de contrôleur général des activités de sécurité de l’État pour veiller à ce que les procédures soient respectées.

En fin de compte, l’affaire Benalla a eu un impact significatif sur les politiques publiques françaises et a renforcé la nécessité de veiller à ce que les principes fondamentaux de la démocratie, tels que la transparence et la responsabilité, soient respectés.