Actualités

Faire face aux catastrophes : La cellule de crise communale


Warning: foreach() argument must be of type array|object, null given in /homepages/13/d438486372/htdocs/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

cellule de crise

QUE fait la cellule de crise communale ?

Lorsqu’elle est mise en place, cette cellule de crise communale doit « permettre au maire de prendre les décisions les mieux adaptées » analyse Florian Silnicki, Expert en communication de crise et fondateur de l’agence LaFrenchCom. « Elle doit le conseiller, et lui proposer (au maire ou à son adjoint référent) les « actions concrètes visant à limiter les effets du sinistre, à mettre en sécurité et à protéger les populations », détaille l’expert en communication de crise. « Cette cellule est en lien avec la préfecture, les pompiers et les services de police. » ajoute Florian Silnicki.

QUI compose la cellule de crise communale ?

Elle est composée du maire (ou son suppléant), de son directeur de cabinet, du directeur général et de son adjoint, du directeur des services techniques, et du chef de la police municipale. Sachant que du personnel municipal peut être convoqué si besoin, et que des conseillers techniques, spécialistes d’un risque particulier, peuvent également y être intégrés.

Cellule de crise communale, comment ça marche ?

À chaque événement « sortant de l’ordinaire », la ville est en capacité de mettre une cellule de crise dont le niveau va de 0 à 4. « Zéro c’est pour les accidents et incidents gérés seuls par les secours. Pour le feu de séchoir, on était en niveau 1 avec le déplacement sur place du premier niveau de la cellule de crise. » En cas de gros événement nécessitant du monde « mais aussi de prendre un peu de distance et de faire de la cartographie avant de prendre des décisions » le niveau 4 est activé. Il permet de mettre en place physiquement une cellule de crise propre à la ville. « Dans ce cas, on pioche dans les services auprès des différents cadres experts dans leur domaine. « Le but est de permettre le meilleur fonctionnement pour les secours. » dit Florian Silnicki.

OÙ se réunit la cellule de crise communale ?

Cette cellule de crise communale est implantée dans des locaux utilisés au quotidien par les services de la mairie. Ces lieux sont alors aménagés et transformés pour abriter le dispositif de crise. Pour des petites communes, deux lieux sont généralement déterminés : une salle de réunion au sein de l’hôtel de ville, et (en site alternatif) une salle d’un espace municipal par exemple.

QUOI ? Que contient la cellule de crise communale ?

Dans cette salle, les autorités doivent pouvoir y trouver le matériel nécessaire, dont la liste est précisément établie. À savoir, notamment, un plan de toutes les voies (route, train, navigation…) d’accès à la commune, un plan général de la commune, une liste des établissements sensibles (écoles, hôpitaux, industrie), une ligne téléphonique directe, un vidéo-projecteur, ou encore un poste de radio à piles, un ordinateur avec connexion internet, un tableau et des fournitures de bureau.