FAQ - Cas pratiques

Risques industriels : comment bien communiquer ? Forum.

erreur

Comment bien communiquer sur les risques industriels ?

Telle est la question que les étudiants en première année du Master management qualité-sécurité-environnement du département « Gestion des risques » de l’institut de Niort et l’association ICARE (identification, conseil et analyse des risques des entreprises) poseront à l’occasion de leur sixième forum.

L’ambition de cette journée organisée est de partager l’expérience de ceux qui ont notamment vécu des moments difficiles et de s’enrichir de leurs conclusions afin de lister les outils permettant d’anticiper, de communiquer et de réagir face à une situation pouvant mettre en péril une entreprise.

L’image de Toulouse, du drame d’AZF et des sociétés qui gravitaient dans le même périmètre reste ancrée dans les mémoires et sera largement évoquée au cours de cette journée.

On y abordera différents sujets tels que la mise en place d’une cellule de crise et la préparation à la crise, le rôle des assureurs face aux sinistres, la communication au service de la gestion de crise avec l’intervention de Bernard Roussel, alors responsable de la communication au sein de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE) implantée à proximité d’AZF en 2001 et durement touchée par l’explosion avec le décès de l’un de ses salariés et de multiples blessés.

La SNPE c’est la filiale de Nexter spécialisée dans la fabrication d’explosifs et de combustibles pour la propulsion d’engins balistiques, à destination militaire et civile.

L’explosion de l’usine AZF c’est un grave accident industriel qui s’est produit le 21 septembre 2001 à Toulouse. Ce site industriel produisait des engrais azotés. Plus de 300 tonnes de nitrate d’ammonium ont explosé en pleine zone urbanisée entraînant la mort de 31 personnes, faisant 2500 blessés et de lourds dégâts matériels.

Les aspects juridiques et les responsabilités pénales ne seront pas oubliés au cours de ce forum qui s’achèvera par une synthèse.