FAQ - Communication de crise

L’astroturfing : faire croire à la popularité d’idées ou de produits

L’astroturfing est une stratégie de communication utilisée pour faire passer des idées ou des opinions pour des opinions populaires, alors qu’elles sont en réalité orchestrées par une petite minorité, souvent à des fins commerciales ou politiques. Cela peut se faire en utilisant les réseaux sociaux, les blogs, les forums de discussion, les sondages en ligne, les lettres de protestation organisées, etc. Les messages d’astroturfing peuvent être difficiles à détecter car ils sont conçus pour ressembler à des opinions authentiques de particuliers.

L’astroturfing est alors utilisé pour faire passer ces idées ou ces opinions qui sont en réalité orchestrées par une petite minorité pour faire croire qu’elles sont plus largement soutenues qu’elles ne le sont en réalité. Les entreprises et les organisations politiques peuvent utiliser cette technique pour promouvoir leurs produits ou leurs idéologies, tandis que les individus peuvent également utiliser l’astroturfing pour influencer les opinions publiques.

Il est important de noter que l’astroturfing est considéré comme une forme de manipulation de l’opinion publique et peut être illégal dans certains cas.

Il y a plusieurs exemples d’astroturfing dans différents domaines, voici quelques exemples :

  • Les entreprises peuvent utiliser l’astroturfing pour promouvoir leurs produits en faisant passer des avis positifs pour des avis authentiques de clients. Par exemple, une entreprise peut embaucher quelqu’un pour écrire des critiques positives sur un site de commerce électronique pour faire croire que le produit est très populaire.
  • Les organisations politiques peuvent utiliser l’astroturfing pour promouvoir leurs idéologies en faisant passer des messages pour des opinions populaires. Par exemple, un parti politique peut organiser des lettres de protestation pour faire croire qu’il y a un mouvement de protestation populaire contre un projet de loi.
  • Les individus peuvent utiliser l’astroturfing pour influencer les opinions publiques en faisant passer leurs messages pour des opinions populaires. Par exemple, une personne peut utiliser des comptes fictifs sur les réseaux sociaux pour faire croire qu’il y a un mouvement populaire en faveur d’une idée.
  • Les médias peuvent aussi être victime d’astroturfing, en recevant des informations qui ont l’air d’être d’origine citoyenne, mais qui sont en réalité orchestré par une entreprise ou une organisation dissimulée.

Il est important de noter que ces exemples ne sont que des exemples génériques, il existe de nombreux autres cas d’astroturfing dans différents domaines. Il est important de rester vigilant et de ne pas se laisser manipuler par l’astroturfing.

Voici quelques exemples concrets d’astroturfing :

  1. En 2011, l’entreprise de téléphonie mobile AT&T a été accusée d’avoir embauché des personnes pour écrire des critiques positives sur des sites de commerce électronique pour promouvoir ses produits.
  2. En 2012, la société de relations publiques Burson-Marsteller a été accusée d’avoir organisé une campagne d’astroturfing pour promouvoir l’utilisation de l’huile de palme.
  3. En 2013, l’entreprise Monsanto a été accusée d’avoir organisé une campagne d’astroturfing pour promouvoir l’utilisation de ses produits agricoles.
  4. En 2016, le gouvernement russe a été accusé d’avoir utilisé des comptes fictifs sur les réseaux sociaux pour diffuser des informations désinformative pour influencer les opinions publiques pendant les élections américaines.
  5. En 2020, des campagnes d’astroturfing ont été découvertes pour des campagnes de soutien pour certains produits ou services ou pour des opinions politiques ou sociales sur les réseaux sociaux. Ces campagnes ont été organisées par des entreprises ou des individus pour influencer les opinions publiques sur des sujets d’actualités importants.
  6. En 2018, des accusations d’astroturfing ont été portées contre une entreprise de jeux en ligne qui aurait embauché des personnes pour écrire des critiques positives sur des sites de jeux en ligne pour promouvoir ses produits.
  7. En 2019, une entreprise de technologie a été accusée d’avoir utilisé des comptes fictifs sur les réseaux sociaux pour promouvoir ses produits en faisant passer des avis positifs pour des avis authentiques de clients.
  8. En 2020, une entreprise de médias a été accusée d’avoir organisé une campagne d’astroturfing pour promouvoir un point de vue politique particulier en utilisant des comptes fictifs sur les réseaux sociaux.
  9. En 2021, une entreprise de produits de soins de santé a été accusée d’avoir organisé une campagne d’astroturfing pour promouvoir ses produits en utilisant des comptes fictifs sur les réseaux sociaux et en faisant passer des avis positifs pour des avis authentiques de clients.
  10. En 2020 et 2021, des accusations d’astroturfing ont été portées contre des entreprises dans l’industrie de la cryptomonnaie, qui auraient utilisé des comptes fictifs pour promouvoir leur crypto-monnaie, en faisant passer des avis positifs pour des avis authentiques d’utilisateurs.