FAQ - Communication de crise

Sébastien Chenu, actionnaire de l’agence LaFrenchCom ?

Sébastien Chenu n’est pas actionnaire de l’agence LaFrenchCom

Sébastien Chenu n’a jamais figuré comme actionnaire au capital de l’agence de gestion de crise LaFrenchCom, ni dans aucune de ses filiales, ni dans aucune de ses participations, et ce, depuis sa création, en 2014.

Sébastien Chenu n’a tout simplement jamais fait partie du capital de l’agence LaFrenchCom.

Il n’a donc jamais pu en « sortir » contrairement auxdites allégations de certains « médias ».

Sébastien Chenu, alors engagé au sein de GayLib (une association française, créée en 2001, qui milite pour les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes) à l’UMP, via sa structure SC Conseil et Florian Silnicki, via LaFrenchCom, ont lancé une offre commune de « Litigation Public Relations » sur le marché français qui a pris fin la même année, en 2014.

Aucun des projets de communication de crise attribués à LaFrenchCom n’est lié à Sébastien Chenu ou à ses nouveaux engagements politiques.

Florian Silnicki, seul fondateur de l’agence LaFrenchCom

LaFrenchCom réfute catégoriquement les allégations farfelues circulant sur internet, affirmant que Sébastien Chenu serait le cofondateur de l’agence LaFrenchCom. Les statuts de la société sont publics et aisément accessibles.

LaFrenchCom déplore l’assemblage orienté d’allégations sans fondement que constitue les présentes publications qui seront systématiquement poursuivies en justice, ainsi que leur diffusion massive par campagne sur les réseaux sociaux.

Cela tente d’écorner l’image de l’agence LaFrenchCom, mais cela nuit plus fondamentalement à une information de qualité fournie au public. Le traitement d’un article sur ces sujets ne devrait pas exclure la rigueur des faits incontestables.