La communication de crise de Bruno Le Roux et François Fillon décryptée

News|

logo cnews

florian silnicki communication de crise lafrenchcom expert en communication

Florian Silnicki, Fondateur de l’agence de communication LaFrenchCom et Expert en stratĂ©gies de communication et gestion de crises Ă©tait l’invitĂ© de CNEWS afin de dĂ©crypter l’affaire de l’emploi des filles de Bruno Le Roux, Ministre de l’intĂ©rieur dĂ©missionnaire ainsi que celle de François Fillon dans l’Affaire PenelopeGate. Florian Silnicki est enfin revenu sur le dĂ©bat organisĂ© par TF1 dans le cadre de l’Ă©lection PrĂ©sidentielle dans Le grand dĂ©bat du 20 mars 2017 autour des principaux candidats.

Lire la suite →

La communication de crise autour des explosions de Tianjin

Actualités LaFrenchCom, Décryptage, News|

Explosions de Tianjin communication de crise

Explosions de Tianjin : décryptage de communication

En août 2015, une immense boule de feu a été observée dans une station de dépôt de conteneurs dans le port de Tianjin, le tout premier signe d’une série d’explosions qui entraînera la mort de plus de 100 personnes et qui en blessera plusieurs centaines.

« Cette crise (une explosion chimique qui a tuĂ© plus de 100 personnes et blessĂ© de nombreuses autres) a impliquĂ© des politiques peu rĂ©glementĂ©es, des responsables corrompus, des mĂ©dias censurĂ©s et de fausses informations, pour donner lieu Ă  l’une des crises les moins bien gĂ©rĂ©es de 2015 », explique Florian Silnicki, Expert en communication de crise et Fondateur de l’agence de communication LaFrenchCom.

« Le résultat : des décès et des destructions, des polluants dangereux affectant la population avoisinante, et une réponse de la part des représentants gouvernementaux locaux évocatrice du passé de la Chine ».

MalgrĂ© une importante couverture mĂ©diatique de la crise sur les rĂ©seaux sociaux et des critiques peu nombreuses de la part des mĂ©dias publics, l’information publique Ă©tait rare, ce que le fondateur de l’agence LaFrenchCom attribue Ă  deux raisons. « Tout d’abord, des raisons pratiques : l’ampleur de la catastrophe a dĂ©passĂ© de loin ce Ă  quoi s’étaient prĂ©parĂ©es les autoritĂ©s locales », dĂ©clare Florian Silnicki.

« Il s’agit d’un problème de planification, un manque d’imagination freinée par un manque d’information sur ce que contenait le site et sur ce qui pouvait arriver » déclare t il.

Florian Silnicki décrit toutefois une deuxième raison, d’ordre « politique ». Les implications de la catastrophe : étant donné les relations du propriétaire du site, l’ampleur des dégâts et le nombre stupéfiant de personnes affectées, personne ne savait ce qu’il fallait dire ni quand il fallait le faire, et tous les efforts étaient accompagnés d’un obscurcissement et d’une crainte de représailles ressentie par les responsables locaux ».

Cette approche en matière de communication de crise présente de nombreux points similaires avec les précédents incidents qui n’ont pas non plus été gérés efficacement par les autorités chinoises, notamment la crise sanitaire SARS de 2003 et l’accident de train à grande vitesse survenu en 2011. « La Chine post-SARS a servi de référence dans le sens où les autorités ont pu découvrir que toutes les informations ne devaient pas nécessairement être positives », ajoute Kronick.

« Les crises persistantes pourraient être évitées en faisant preuve de plus de transparence, en communiquant régulièrement et en présentant les mesures qui seront prises au lieu de se concentrer sur les causes d’un incident ».

Le fait que tout ceci n’ait pas eu lieu dans le cas de Tianjin, poursuit Kronick, « présente la Chine comme un pays qui recule en adoptant un comportement secret, irresponsable et confus ».

Pour Florian Silnicki, cette situation souligne une réticence continue à adopter entièrement les techniques de communication modernes. « De manière générale, à presque tous les niveaux du gouvernement chinois, la réponse technique aux crises (commandement des interventions en cas d’incident, gestion, personnel, ressources) s’est nettement améliorée », déclare-t-il. « Le seul aspect de la réponse aux incidents qui continue de ne pas être conforme concerne les communications car la communication relève fondamentalement du domaine politique et non du domaine technique ».

De manière plus spécifique, les tentatives du gouvernement central visant à contrôler le flux d’informations en maintenant le public informé se sont avérées difficiles car il existe peu de politiques officielles relatives à l’information publique qui pourraient orienter ce dernier.

« Cela signifie que des apparatchiks opèrent dans un climat dominĂ© par la crainte, n’osant rien dire sans la permission des supĂ©rieurs, et parfois n’osant mĂŞme pas demander une autorisation », explique Florian Silnicki. « Cela fait stagner tous les efforts en matière d’information publique, avec de très lourdes consĂ©quences Ă  la clé ».

Lire la suite →

La stratégie digitale de nos Politiques est-elle efficace ? #compol

News|

Les politiques Français sont-ils convaincants sur les rĂ©seaux sociaux ? RĂ©ponse de Florian Silnicki, Fondateur de LaFrenchCom’ sur Franceinfo #compol

florian silnicki communication

Lire la suite →

Quelle est la stratĂ©gie de communication politique d’Emmanuel Macron ?

News|

florian silnicki lafrenchcom expert communication politique

Florian Silnicki, Expert en stratĂ©gies de communication et fondateur de l’agence LaFrenchCom Ă©tait l’invitĂ© de LCI Soir avec Julien Arnaud, RĂ©dacteur en chef Adjoint de LCI et Sacha HouliĂ©, Responsable des Jeunes d’En Marche, le Mouvement politique fondĂ© par Emmanuel Macron. Ils ont ensemble dĂ©battu de la stratĂ©gie de communication politique d’Emmanuel Macron.

Lire la suite →

Quelle communication politique face au risque de mise en examen de François Fillon ?

News|

public-sénat logo

Florian Silnicki, Expert en stratĂ©gies de communication et Fondateur de l’agence de communication LaFrenchCom Ă©tait l’invitĂ© de Public SĂ©nat dans l’Ă©mission SĂ©nat360. Il dĂ©bat face Ă  Jean-SĂ©bastien Ferjou Directeur de la publication du site Atlantico et Judith Waintraub Journaliste politique au Figaro, de la situation politique de François Fillon. Comment le candidat Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle tente t il de surmonter la crise qu’il traverse ? Quelle stratĂ©gie de communication politique de crise a t il dĂ©ployĂ© pour protĂ©ger l’image dont il avait fait un atout dans la primaire de la droite et du centre ?

florian-silnicki-condamné-à-défendre-spin-doctor-communication-politique-crise-avocat-médiatique

Lire la suite →

Analyse de l’impact des infos du «Canard Enchainé» sur la campagne de François Fillon

News|

Le Canard enchaĂ®né vient de rĂ©vĂ©ler que Penelope Fillon aurait perçu près de 45 000 euros d’indemnitĂ©s de licenciement payĂ©es par l’AssemblĂ©e nationale. François Fillon reproche au journal satyrique de vouloir lui « nuire » et de « mentir ». La contre-attaque du candidat de la droite et du centre Ă  la prĂ©sidentielle a-t-elle portĂ© ses fruits ? La rĂ©ponse de Florian Silnicki, expert en stratĂ©gie de communication et Fondateur de l’agence LaFrenchCom.

Lire l’article en cliquant ici

Lire la suite →

L’Ă©trange communication de crise politique de François Fillon

News|

Telle semble pouvoir ĂŞtre la surprenante synthèse de la confĂ©rence de presse organisĂ©e ce jour par François Fillon. Elle en rĂ©sume aussi le paradoxe insurmontable. S’excuser de n’avoir commis aucune illĂ©galitĂ©. Comment le candidat Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle a t il pu envisager un seul instant convaincre l’opinion publique française avec une confĂ©rence de presse si confusante dans sa substance initiale ? par Florian Silnicki, Fondateur de l’agence LaFrenchCom et expert en stratĂ©gies de communication.

Beaucoup de commentateurs auront cru bon de taper sur les communicants qui entourent François Fillon et sur une professionnelle aussi compĂ©tente qu’expĂ©rimentĂ©e: Anne MĂ©aux et l’agence Image7 qu’elle a fondĂ© et dirige. C’est Ă©videmment Ă  la fois un bouc-Ă©missaire et un exutoire facile… trop d’ailleurs. Les communicants de crise sont des avocats mĂ©diatiques et comme tous les avocats le redoutent et le savent, nos clients peuvent nous mentir. Par calcul (idiot), par peur ou par honte qui sait … par mĂ©connaissance surtout parce que notre rĂ´le c’est de conseiller et dĂ©fendre de toutes nos forces notre client sans jamais le juger.

Le rĂ´le d’un communicant de crise est d’intervenir alors que la maison brĂ»le. La communication de crise est un exercice très difficile. La communication politique de crise l’est au moins tout autant, surtout lorsque cela touche un domaine aussi symbolique pour les Français que l’argent. L’argent, surtout l’argent du contribuable, est un sujet politique qui a fait chuter ces dernières annĂ©es de nombreuses personnalitĂ©s politiques.

MalgrĂ© cela, François Fillon n’a pas semblĂ© voir venir la crise politique naissante. Pourtant, dĂ©s l’information donnĂ© par le Canard enchaĂ®nĂ© qu’un article sur sa situation allait sortir, un dispositif de riposte mĂ©diatique aurait du se mettre en place pour constituer un bouclier de protection de l’image du candidat.

François Fillon s’est enfermĂ© dans des Ă©lĂ©ments de langage insusceptibles de convaincre qui que ce soit. Criant au complot. RĂ©pĂ©tant en boucle qu’il avait « scrupuleusement respectĂ© » toutes les règles de droit ensuite. Attaquant enfin les mĂ©dias, la gauche, le parquet national financier sans que cela ne soit en capacitĂ© de servir ses intĂ©rĂŞts mĂ©diatiques. Sans laisser paraĂ®tre d’inquiĂ©tude. Ni regrets, ce qui est très surprenant. Sans prendre non plus la moindre dĂ©cision de remboursement par exemple. Son entourage mĂŞme le dĂ©fendant maladroitement dans tous les mĂ©dias.

François Fillon aurait du immĂ©diatement dĂ©ployer la transparence attendue par tous les Français sur les faits rĂ©vĂ©lĂ©s par les mĂ©dias. Il a prĂ©fĂ©rĂ© miser sur l’empathie et la mise en scène des sentiments Ă  l’Ă©gard de sa femme. Sa dĂ©fense ne marchait dĂ©s lors plus que sur un pied. Autant dire que pour celui qui venait d’entamer un marathon mĂ©diatique, l’avenir s’annonçait particulièrement hasardeux.

François Fillon a semblĂ© finir par comprendre, l’ampleur de la crise qu’il traversait. Annonçant une “nouvelle campagne”, il a organisĂ© ce jour une confĂ©rence de presse tentant de mettre un terme Ă  cette affaire dite du penelopegate. PrĂ©sentant des excuses, reconnaissant une erreur mais aucune illĂ©galitĂ©, il est restĂ© prisonnier d’une stratĂ©gie de dĂ©fense basĂ©e sur le complot dont il n’a pas rĂ©ussi Ă  se dĂ©faire. Le “système” lui en veut. C’est Ă©videmment un peu court pour mettre fin Ă  une telle crise qui l’a fragilisĂ© au point que son propre camp s’est demandĂ© s’il ne convenait pas de le remplacer pour mener la campagne prĂ©sidentielle. Il n’a pas rĂ©ussi Ă  reprendre le tempo mĂ©diatique ni Ă  dĂ©placer le sujet sur un autre terrain. Au contraire, quelques minutes seulement après la confĂ©rence de presse, des rĂ©vĂ©lations sur un appel d’une journaliste ayant interrogĂ© sa femme venaient contredire les affirmations du candidat les rĂ©publicains.

Quoiqu’il arrive tout cela vient bien tard. C’est le jour mĂŞme des rĂ©vĂ©lations du canard enchainĂ© qu’il aurait fallu tout mettre en oeuvre afin de contrĂ´ler l’interprĂ©tation mĂ©diatique des rĂ©vĂ©lations de l’hebdo satirique. Il fallait dĂ©dramatiser au lieu de dramatiser les enjeux en optant pour le format du 20 heures de TF1. Matignon entend assumer la dĂ©monstration de force. Cette configuration mĂ©diatique de l’offensive organisĂ©e de François Fillon n’offrait rien d’autre qu’un candidat tentant maladroitement de rĂ©pondre aux accusations au lieu de livrer un rĂ©cit permettant aux Français de s’approprier son histoire.

Faire acte de contrition Ă©tait attendu. Cela ne parait pas aujourd’hui suffisant pour faire face Ă  la vague mĂ©diatique qui submerge le candidat et le feuilletonnage Ă  laquelle il a donnĂ© naissance par mĂ©pris des Ă©vènements et un manque Ă©vident de prĂ©paration et d’anticipation.

Le pĂ©chĂ© originel de François Fillon aura sans doute Ă©tĂ© de s’ĂŞtre cru insubmersible. En ne voulant pas se voir chuter, il se sera aussi terriblement que tragiquement fragilisĂ©. Ce n’est pas sans me conduire Ă  mĂ©diter la phrase de l’Empereur Marc-Aurèle “Qu’il est aisĂ© de repousser et d’abandonner toute pensĂ©e dĂ©plaisante ou impropre, et d’être aussitĂ´t dans un calme parfait”.

Lire la suite →