đź“ş “L’image d’Emmanuel Macron est la première victime de son entourage.”

News|

“L’image d’Emmanuel Macron est la première victime de son entourage. Que ses conseillers se taisent.” C’est l’analyse de Florian Silnicki, Fondateur de l’agence LaFrenchCom.

Lire la suite →

đź“ş Sibeth Ndiaye, signe d’apaisement avec les mĂ©dias ?

News|

Sibeth Ndiaye, signe d’apaisement avec les mĂ©dias ?

C’est la question posĂ©e Ă  Florian Silnicki, Fondateur de LaFrenchCom, invitĂ© de BFMTV.

Lire la suite →

đź“ş “La question de l’impossible retraite des ex-PrĂ©sidents de la RĂ©publique”

News|

“L’amertume de François Hollande contre Emmanuel Macron c’est d’abord celle du père tuĂ© par le fils (en politique, innover c’est toujours trahir…).” analyse Florian Silnicki, Expert en stratĂ©gies de communication, Fondateur de l’agence LaFrenchCom.

Lire la suite →

đź“ş “En politique, une bonne retraite est meilleure qu’une mauvaise rĂ©sistance”

News|

“Une bonne retraite est meilleure qu’une mauvaise rĂ©sistance”. C’est la leçon tirĂ©e par Florian Silnicki​, PrĂ©sident Fondateur de l’agence LaFrenchCom, de la sĂ©quence nĂ©e des tacles de François Hollande Ă  l’Ă©gard d’Emmanuel Macron.

Lire la suite →

đź“ş Vie politique : Trop de violences ?

News|

La violence politique actuelle est-elle inédite ? Quelle part de responsabilité est celle des réseaux sociaux ?

Jean Garrigues, historien, professeur d’histoire politique, Claire O’Petit, dĂ©putĂ©e LaRem de l’Eure, ChloĂ© Morin, politologue et directrice de Projets chez Ipsos, ainsi que Florian Silnicki, fondateur de l’agence de communication de crise LaFrenchCom, Ă©taient les invitĂ©s de Ruth Elkrief. – 19h Ruth Elkrief, du jeudi 14 fĂ©vrier 2019, sur BFMTV.

Lire la suite →

đź“ş Les hommes politiques sont prisonniers de leur communication

News|

đź”’ Les hommes et les femmes politiques sont encore trop souvent prisonniers… De leurs (confortables mais inefficaces) Ă©lĂ©ments de langage qui sont une nouvelle langue de bois & de leur omniprĂ©sence mĂ©diatique qui ne doit plus ĂŞtre la prioritĂ© de leur action. La communication politique et l’action ne doivent plus se confondre selon Florian Silnicki, PrĂ©sident de LaFrenchCom, invitĂ© de LCI.

Lire la suite →

🗞️ Affaire Benalla : ténors du barreau et communicants de crise

News|

L’ouverture, le 20 fĂ©vrier, d’un cinquième front judiciaire dans le dossier Alexandre Benalla donne Ă  cette affaire des airs de grande farandole du barreau : tous les avocats veulent en ĂŞtre, et ceux qui n’y sont pas se morfondent. Dernier protagoniste arrivĂ© dans le dossier : le conseiller sur le dĂ©part IsmaĂ«l Emelien, entendu en janvier par l’Inspection gĂ©nĂ©rale de la police nationale (IGPN). Dans ce feuilleton aux multiples ramifications, un quatuor d’avocats joue des coudes depuis près d’un an, au grĂ© des soubresauts de l’enquĂŞte. Qu’ils soient tĂ©nors du barreau, reprĂ©sentants de policiers, discrets avocats d’affaires ou jeunes pĂ©nalistes pleins d’ambition, tous Ĺ“uvrent en coulisses pour prĂ©parer des auditions, dĂ©poser ou dĂ©miner des plaintes et surtout dĂ©fendre leurs clients auprès des journalistes.

Affaire Benalla : le Groupe Velours ne veut pas faire tapisserie

2019 : nouvelle annĂ©e, nouveaux protagonistes et nouveaux avocats. En pleines vacances de NoĂ«l, Mediapart rĂ©vèle qu’un contrat de 300 000 euros pour assurer la sĂ©curitĂ© de l’oligarque russe Iskander Makhmudov implique Alexandre Benalla, Vincent Crase et la sociĂ©tĂ© sous-traitante Velours. Le Parquet national financier (PNF) ouvre une enquĂŞte pour corruption en fĂ©vrier.

Le groupe Velours, jusque-lĂ  restĂ© discret, est dorĂ©navant en porte-Ă -faux mĂ©diatique. Le patron de la sociĂ©tĂ©, Jean-Maurice Bernard, ancien policier de l’anti-gang, va monter au front en s’attachant les services d’une boĂ®te de communication de crise spĂ©cialisĂ©e dans la communication sous contrainte judiciaire (la gestion de la communication des grands procès) et de deux robes noires. Dans un premier temps, Florian Silnicki, ex-conseiller du dĂ©putĂ© Franck Riester et fondateur de l’agence LaFrenchCom, va prĂŞter main-forte Ă  Velours. Le communicant organise la riposte en envoyant Jean-Maurice Bernard sur le plateau de BFM TV le 11 fĂ©vrier dans l’Ă©mission de Ruth Elkrief. Ce dernier rĂ©pondra Ă©galement aux questions de Mediapart dans un article du mĂŞme jour. Dans un second temps, le patron de Velours se fait conseiller par l’avocat Nicolas BĂ©noit, du cabinet Lussan. Fin connaisseur du monde des mĂ©dias, celui-ci occupe le poste de secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Association des avocats praticiens du droit de la presse (AAPDP). Il se fera Ă©galement Ă©pauler dans le dossier par Jean-Marc Florand, disciple revendiquĂ© de Jacques Vergès.

(suite…)

Lire la suite →