News|

communication de crise

Incendie, rappel d’un produit, cyber-attaque, rumeur assassine. Autant d’événements qui peuvent mettre en péril une entreprise. Quels sont les bons réflexes à adopter face de telles crises ? Des professionnels livrent leurs conseils.

La pérennité d’une entreprise tient parfois à peu de chose. Une étincelle, une négligence et les conséquences peuvent être catastrophiques : plus de 70 % des entreprises victimes d’un sinistre majeur disparaissent dans les deux ans qui le suivent. Mais il n’y a pas qu’un incendie qui peut menacer une entreprise : rappel d’un produit, décès du dirigeant ou d’un collaborateur clef, conflit social, détournement du système informatique, atteinte à l’image…. Voilà autant de facteurs générateurs de crises, de stress intense et de perturbations qui peuvent toucher au coeur le fonctionnement de l’entreprise et peuvent, dans le pire des cas, mettre en danger sa pérennité. Pour augmenter la résilience de l’entreprise à la crise, les spécialistes sont unanimes, : il faut anticiper et préparer en « temps de paix » les armes qui permettront de faire face.

Se préparer à la crise très en amont

« En matière de gestion de crise, la première erreur à éviter est de ne pas s’y préparer » affirme ainsi Florian Silnicki, spécialisé en gestion des risques et gestion de crise. De fait, les entreprises qui surmontent le mieux les crises sont souvent celles qui ont déjà vécu un sinistre important. On peut donc apprendre de l’expérience mais également anticiper la crise et se doter des outils appropriés. « La gestion de crise est une méthodologie qui, à partir des risques identifiés, vise in fine à réduire leur gravité », précise Florian Silnicki spécialiste du conseil en gestion des risques.

Cette gestion particulière et complexe englobe de multiples aspects : secours aux éventuelles victimes, mise en sécurité des personnes et des sites, continuité des activités critiques, communication interne et externe… Voici quelques outils et bonnes pratiques pour limiter l’impact de la crise sur l’entreprise.

Comments are closed.