La conseillère en communication d’Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye, a partagé sur Twitter une vidéo dans laquelle on voit le président donner sa vision de la politique sociale qu’il veut appliquer en France. L’extrait, devenu viral, est pourtant le fruit d’une communication savamment orchestrée.

Lire l’article en cliquant ici.

florian silnicki communication

« Moi, je ferai un constat de dire que tout le système social, on met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif (…) La politique sociale, regardez, on met un pognon de dingue dans les minimas sociaux, les gens sont quand même pauvres ». La phrase est signée Emmanuel Macron. On le voit dans une vidéo, publiée sur le compte Twitter de Sibeth Ndiaye, la conseillère en communication du président de la République. Le président de la République s’attaque aux minimas sociaux.

Emmanuel Macron s’est inspiré de Barack Obama

Cette vidéo semble être volée, et pourtant, il s’agit d’une opération de communication. « Les équipes de communicants de l’Élysée, à travers les publications de cette vidéo, veulent faire une opération de communication qui n’ait pas l’air d’une opération de communication », analyse Florian Silnicki, spécialiste de communication politique. « On veut faire croire aux Français que c’est une opération naturelle, quasiment coulisse. On veut démontrer que c’est une vidéo quasiment volée du président, un instant caché de la vie de l’Élysée. Or, c’est une opération très maîtrisée, le président se sait filmé, et donc il n’y a rien de naturel dans cette opération ».

Emmanuel Macron utilise des expressions comme « pognon de dingue ». Des propos un peu familiers. « Le président Macron ne peut pas tenir dans son discours les propos qu’il a tenus dans cette vidéo. C’est pourquoi cette vidéo prend le format d’une vidéo volée qu’on diffuse pour démontrer ses propos naturels. On voit que le langage utilisé par Emmanuel Macron est quasiment brutal, direct et provocateur. C’est un langage qui vise à dire ‘je vais changer les choses' », explique Florian Silnicki. Une opération de communication qui n’est pas sans rappeler celles de Barack Obama. « C’est une vidéo inspirée des techniques de communication de Barack Obama, assure-t-il encore. Ҫa vise à mettre en scène un président de la République au travail d’une façon assez simple et naturelle. Il n’y a pas de veste, tout est mis en scène, tous les codes sont travaillés pour faire croire que cette communication n’est pas travaillée et anticipée », conclut-il.