idea

Les RP “à la papa” sont révolues.  Le métier de RP d’aujourd’hui n’a plus grand chose en commun avec celui d’hier.

Les réseaux sociaux couplés à la mutation des médias ont profondément transformé les relations presse. Elles sont d’ailleurs aujourd’hui décrites systématiquement comme des relations presse 2.0 ou relations presse digitales.

Si chacun peut désormais aisément partager une information avec les journalistes du monde entier, il est de plus en plus difficile de faire surnajer une information, c’est-à-dire de la faire sortir du lot d’informations continues.

Tout repose désormais sur la capacité à créer des liens entre les vecteurs d’opinion (les médias, les réseaux sociaux, les institutions publiques, les organismes professionnels, etc.) et de préserver la spécificité de ce que vous êtes ou de ce que sont vos produits et vos marques.

Google Trends qui permet de se renseigner sur les recherches les plus en vogue du moment a grandement facilité le travail des journalistes. Sauf qu’il a aussi et avant tout contribué à uniformiser les contenus par un copiage généralisé des contenus apparaissant comme les contenus qui “buzzent”.

Les attentes des journalistes sont désormais différentes.  Ils attendent votre communication au tournant. Ils ne manqueront pas de décrypter le discours de votre marque, de votre campagne, ou de vos prises de position au prisme de valeurs. Celles de la transparence, de la sincérité et d’une certaine humilité. Oubliez le communiqué de presse narcissique d’auto-félicitations des années 90. Place à la rationalité, à l’objectivité et à préparez vous à répondre à une question : qu’est-ce qui vous distingue des autres ?

C’est d’ailleurs une question parfaitement légitime. Les journalistes sont noyés de contenus. Ils doivent donc comprendre immédiatement ce qui fait l’intérêt de votre information ou de votre prise de parole.

Vous l’aurez compris. Si les relations presse ne sont plus du copinage, leur avenir ne peut évidemment pas se résumer à ces robots automatiques qui vous promettent monts et merveilles mais qui n’apporteront jamais à votre marque la visibilité, l’influence et la notoriété dont vous avez besoin pour la développer durablement et efficacement. Les relations presse, c’est désormais avant tout la création de valeur et de sens. C’est en mettant en scène la plus-value de vos actualités que vous arriverez à les faire apparaitre dans les radars des journalistes qui seront toujours intéressés par le traitement d’une information intelligente, originale, sincère, vérifiable… loin des idées reçues propagées par certains cultivant de façon volontairement malveillante la confusion entre influence, relation presse ou digitales et officine secrètement rémunérée par des multinationales en mal d’audience.

Ils font ici une confusion malheureuse entre lobbying et communication d’influence. Le lobbying, c’est convaincre du bienfondé d’un argument par la mise en oeuvre d’actions auprès des institutions publiques. La communication d’influence, elle accompagne souvent le lobbying, c’est vrai. Mais elle vise à maximiser la visibilité d’une information au soutien des intérêts d’une organisation et vise souvent à répondre à une attende des consommateurs: de l’information, plus d’information, de la transparence, plus de transparence !

@+

Nos services :

#Communication #RelationsPresse #Veille #Crise #Campagne #RP-Litigation #Influence #Digital #E-réputation #Contenus #NewsHacking #Mediatraining #GhostWriter #Stratégiemédia #RelationsInstitutionnelles #Lobbying #AffairesPubliques #CommunicationPolitique #Communicationdecrise #Guidedesrelationspresse