cartographie des risques lafrenchcom

Cartographie des risques : identifier les menaces et s’y préparer

La bonne approche peut faire toute la différence.

Nous sommes convaincus que toutes les crises sont surmontables. Nous pensons que les crises s’évitent d’autant qu’elles s’anticipent. Réaliser une cartographie des risques permet d’apprendre à contourner des risques afin qu’ils ne soient jamais un problème pour votre entreprise. Pour LaFrenchCom’, mieux vaut prévenir que guérir.

La crise est aujourd’hui permanente. Une crise chasse une autre crise. De la crise de la grippe aviaire à la crise du chikungunya jusqu’à la crise du mastodonte automobile allemand Volkswagen en passant par la crise HSBC Swissleaks, les crises se multiplient et leur médiatisation est désormais continue. C’est pourquoi la cartographie des risques est cruciale.

Une crise n’a pas besoin d’être réelle. La crise n’a pas besoin d’ancrage dans le réel pour être médiatique. Une crise médiatique peut tuer une marque et couler une entreprise dont chacun se disait pourtant qu’elle était « intouchable » ou « insoupçonnable ». Les dégâts économiques et financiers engendrés par une crise peuvent être colossaux.

Se préparer à affronter une crise, c’est s’entraîner à faire face à l’imprévisible. La plupart des entreprises n’auront pas à affronter l’impensable. La majorité des crises sont prévisibles et doivent être anticipées via notamment une bonne cartographie des risques. Nous accompagnons de nombreuses entreprises dans la prévention des risques, l’identification des facteurs de risques et la mise en place de système de veille permettant d’identifier les signaux faibles pouvant potentiellement donner naissance à une crise.

Une crise n’a pas besoin d’être majeure pour déstabiliser une organisation. Entreprises, Associations, ONG, administrations, collectivités territoriales, institutions publiques ou personnalités politiques, toutes peuvent être gravement fragilisées, toutes peuvent voir leur image abîmée, leur discours discrédité et délégitimé.

Notre rôle de conseil en communication de crise nous a conduit à développer une approche spécifique de la gestion de crise basée sur l’anticipation des crises, la préparation à travers des pressions médiatiques simulées, la simulation de crise en conditions réelles et la cartographie des risques.

En amont de la crise, nos équipes théorisent et formalisent les méthodologies de prévention des risques (recensement des zones de vulnérabilité, éléments déclencheurs…) et de gestion des crises (schéma directeur de crise, kit de gestion…) susceptibles d’impacter les entreprises privées aussi bien que les organisations publiques.

Durant la gestion de crise, nos équipes étudient les mécanismes d’emballement ou d’apaisement, notamment dans la perception de l’opinion publique et la gestion des médias. Nos équipes définissent les stratégies de réponse et mettent en œuvre les actions d’information adéquates afin de riposter efficacement.

Enfin, en aval de la crise, nos équipes analysent les ressorts de la crise, étudient les positions et les stratégies des acteurs afin de tirer tous les enseignements de la crise traversée et développer les anticorps nécessaires pour éviter qu’elle puisse de nouveau se produire.

Chaque crise est unique. Chaque communication de crise est unique. Chaque gestion de crise est unique parce que le risque qui l’a fait naître l’est. Éprouvée, notre méthodologie pour surmonter les crises l’est également.

Nos équipes savent affronter les risques. Nous savons qu’il y a des risques impondérables, des risques inhérents à la nature même de votre activité et enfin, il y a les prévisibles, les évitables, les risques survenus pour cause de mépris, les risques nés d’une inconscience, les risques nés d’une irresponsabilité.

Ces risques génèrent des situations de crise aussi variées qu’ils le sont eux-mêmes. C’est pourquoi nos équipes sont quotidiennement amenées à surmonter des crises sanitaires, des crises financières, des crises industrielles, des crises sociales, des crises environnementales, des crises politiques, des crises médiatiques.

En quoi consiste la cartographie des risques

Les cartographies des risques sont livrées sous la forme de tableaux recensant l’ensemble des risques de mise en cause médiatique de nos clients classés en grandes zones de responsabilité. Des familles de relais d’opinion sont identifiées, chacune d’elle est ensuite pondérée selon son ampleur médiatique. Les risques sont enfin notés par impact pour chaque cible sur une échelle de 0 à 3 (limité/mineur/grave/majeur).

Les risques en rouge sont des risques de niveau 3 (majeurs), les risques en orange de niveau 2 (graves) et les risques en rose de niveau 1 (mineurs).

Réaliser une étude des risques pour une entreprise ou une personnalité signifie imaginer et définir l’ensemble des menaces pouvant conduire à une situation de crise. Il convient à la fois de lister la nature de ces dangers (suicide d’un collaborateur, départ d’un dirigeant ou d’un cadre, polémique, OPA Hostile, introduction en bourse délicate, attentat contre un site industriel, scandale, gestion sensible du passé d’un salarié…), la probabilité qu’ils se présentent (fréquents, rares…) et l’ampleur des dégâts qu’ils pourraient causer (impact fort, moyen, nul…) et des dommages qui en résulteraient.

L’intérêt d’une cartographie des risques

Une crise, c’est un événement qui vient perturber, voire menacer, le fonctionnement normal de l’entreprise. Elle naît d’un risque, non pas d’une incertitude. Un événement dont l’impact peut porter atteinte à la réputation, à l’image ou à la pérennité de l’entreprise ou d’une partie de ses activités.

Évidemment, toute activité comporte une part d’incertitudes. Tout aussi inhérente à toute forme d’activité, la cartographie des risques doit donc être intégrée comme l’un des facteurs essentiels de sa bonne gouvernance.

Parce que vos activités vous exposent à de nombreuses crises potentielles, il convient d’être prêt à gérer ces situations de crise et à suivre des méthodes de travail et de communication qui ont fait leurs preuves.

Parce que les premières heures et les premières actions dans une crise sont déterminantes il est important de mettre en place un dispositif de gestion des crises et de prévention des risques qui doit notamment s’articuler autour de :

L’accompagnement de LaFrenchCom’ répond à un objectif global : vous aider à agir et limiter les conséquences d’une crise en vous proposant d’appliquer des procédures de gestion spécifiques et adéquates, passant notamment par une cartographie adaptée des risques.

Ou continuez votre lecture en consultant nos articles sur la communication de crise :